mardi 22 août 2017

RNI : Ce qui change avec Aziz Akhannouch

Le 6ème Congrès national du RNI a été l’occasion pour son président de tracer les grandes lignes de la politique du parti pour les années à venir.

Aziz Akhannouch a été clair en s’adressant aux congressistes. Pour lui, l’heure est au travail acharné et le laxisme ne sera plus toléré au sein du RNI.

Dans ce sens, Akhannouch a rappelé que le RNI n’est pas une formation politique qui prône le nihilisme en diffusant un discours alarmiste au sein de la société.

Nouveau pacte social du RNI

Il a ajouté que le parti qu’il dirige ambitionne de donner des réponses claires et satisfaisantes aux attentes légitimes des citoyens. Aziz Akhannouch a par ailleurs expliqué que le RNI est fort de ses compétences qu’il doit mettre au service de son projet politique et de ses ambitions sociales, au profit d’un Maroc meilleur pour les générations futures. Pour y parvenir, le président du RNI a appelé à l’élaboration d’un pacte social entre le parti et les citoyens. Ce pacte, comme le souhaite Akhannouch, doit guider tous les membres du parti dans l’ensemble de leurs initiatives et actions qu’ils mèneront auprès des citoyens dans les 12 régions du Maroc. Toutefois, un intérêt particulier sera accordé aux régions enclavées et aux populations déshéritées.

Dans un souci de proximité, le président du RNI a promis de mener en personne des tournées, pour relever les vrais problèmes et bien connaître les attentes de la population. Par la suite, les directions régionales et provinciales auront pour mission principale de répondre à ces attentes dans la mesure du possible. Afin de veiller au bon déroulement de ce processus, Aziz Akhannouch ne compte pas lésiner sur les moyens. Ainsi, le RNI fonctionnera désormais selon des contrats de performance entre les directions régionales, provinciales et locales, avec le siège du parti. 

Akhannouch ne jure que par les performances

La nouvelle politique de Aziz Akhannouch à la tête du Rassemblement National des Indépendants (RNI) séduit. C’est ce qui est ressorti des chiffres annoncés par le président du parti lors de la tenue de son 6ème Congrès à El Jadida. Pas moins de 65.000 adhérents ont rejoint le parti en quatre mois seulement, dont 12.000 interagissent régulièrement avec la direction du parti via une application mobile spécialement conçue à cet effet (RNIDirect). Akhannouch est convaincu que la modernisation des outils de communication, avec et au sein du parti, aura un impact positif sur l’image et le positionnement du RNI, en tant que formation politique citoyenne prônant le sérieux. C’est ce qu’il appelle «Agharass Agharass», qui signifie la droiture.

Tolérance zéro

En plus d’être optimiste et moderniste, Aziz Akhannouch est absolument exigeant. Depuis le début des travaux du Congrès national du parti, il n’a eu de cesse de rappeler, aux RNIstes et à la presse venue couvrir cet évènement, que l’heure du travail et du sérieux a sonné au parti. Selon lui, le problème au Maroc n’est pas lié à la politique, mais à la mauvaise image de ce domaine aux yeux de la population. Tout cela doit changer au plus vite. C’est ce à quoi Akhannouch promet se s’atteler dès à présent. «J’ai intégré le monde de la politique avec les valeurs qui ont marqué mon parcours depuis mes débuts. J’ai compris au fil du temps que le problème n’est pas dans la politique. Les Marocains ne veulent pas de promesses non tenues, mais exigent du concret et surtout de la droiture. Ce n’est pas seulement un slogan, mais une nouvelle démarche», a-t-il affirmé, en promettant de veiller personnellement à ce que les RNIstes, dirigeants et militants, se conforment à la nouvelle stratégie du parti. Aziz Akhannouch exige de ces camarades au parti plus de réactivité et de proximité avec les citoyens et beaucoup d’efficacité au quotidien. Ces éléments sont désormais les maîtres mots de la nouvelle politique du RNI.

De l’avis d’un grand nombre de RNIstes et d’observateurs de la scène politique nationale, le parti de la colombe est promis à un bel avenir sous la direction de son président fraîchement élu, Aziz Akhannouch. Ils ajoutent que, si le parti parvient à garder le même rythme de travail tout en renforçant le rendement et l’efficacité de ses membres et représentants régionaux, le chemin vers la primature lui sera presque garanti lors des prochaines législatives.

Une chose est sûre, c’est qu’avec Akhannouch, beaucoup de choses vont changer au RNI, à commencer par la rigueur.

Mohcine Lourhzal

Le RNI sera sur tous les fronts

Pour donner plus d’efficacité au RNI au niveau régional et dans l’action auprès de toutes les catégories de la société, le parti a mis en place plusieurs organismes parallèles, comme ceux des femmes RNIstes et de la jeunesse du parti. Ces structures auront comme tâche principale d’aller au plus près de ces deux catégories de citoyens qui souffrent de maux multiples au niveau régional. Sous la direction de Aziz Akhannouch, le RNI change complètement d’objectifs.

Accompagner les grandes orientations du Royaume

Le fait que le président du RNI jette un pavé dans la mare et mobilise ses troupes n’est pas fortuit. Selon lui, l’engagement du Royaume, aux niveaux régional, continental et international, dans plusieurs domaines, nécessite une remise à niveau globale et profonde des partis politiques marocains. La politique de renouveau prônée par Akhannouch, dans tous les domaines d’action, n’est d’ailleurs pas passée inaperçue, puisque plusieurs représentants des partis étrangers ont assisté au 6ème Congrès du parti. C’est ainsi que des représentants de partis politiques français, espagnol, portugais et russe, ont tenu à marquer leur présence à ce rendez-vous. Côté africain, des représentants de formations politiques du Sénégal, du Gabon, de la Côte d’Ivoire et du Nigeria, entre autres, étaient présents.

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.