vendredi 15 novembre 2019

Le Sahara est marocain et l’Algérie et le Maroc doivent ouvrir leurs frontières (Amar Saâdani)

Le Sahara est marocain et cette question doit prendre fin, alors que l’Algérie et le Maroc doivent ouvrir leurs frontières et normaliser leurs relations, a déclaré l’ancien Secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN), Amar Saâdani.

“En vérité, je considère que le Sahara est marocain et rien d’autre”, a affirmé M. Saâdani dans un entretien accordé au journal électronique “Tout Sur l’Algérie” (TSA), publié jeudi.

“Aussi, je pense que l’Algérie a versé pendant cinquante ans des sommes faramineuses à ce qui est appelé le -Polisario- et cette organisation n’a rien fait et n’est pas parvenue à sortir de l’impasse”, a-t-il dit.

Il a estimé de même que “l’argent versé au +Polisario+, avec lequel ses membres se baladent depuis cinquante ans dans les hôtels de luxe, doit revenir à Souk Ahras, El Bayadh, Tamanrassset et autres villes algériennes”.

Relevant que la relation entre l’Algérie et le Maroc est plus grande que cette question, l’ancien président de l’Assemblée Parlementaire Nationale (APN) a jugé que “la conjoncture est favorable, car il y a l’élection d’un nouveau Président et le changement de système en Tunisie, alors que l’Algérie se dirige vers une élection et un changement de système et la Libye aussi vit une transformation”.

“Tout cela peut concourir à relancer l’unité maghrébine comme l’ont voulue les vétérans du FLN et de tous les partis nationalistes du Maroc, d’Algérie, de Tunisie et de toute l’Afrique du Nord”, a soutenu Amar Saâdani dans cet entretien dans lequel il a longuement abordé la prochaine élection présidentielle prévue en décembre prochain en Algérie.

Avec MAP

Voir aussi

Diplomatie : Youssef Amrani prend ses fonctions à Pretoria

L’Ambassadeur du Maroc à Pretoria (Afrique du Sud), Youssef Amrani, a présenté au Président sud-africain …

Un commentaire

  1. Voilà un tunisien qui rejoint l’Algérie a l’indépendance avec comme seul capital son baluchon et sa femme. De pompiste a Oued Souf, il arrive a la position de troisième homme de l’État. Avec toutes les compromissions possibles. En cours de route il détourne quelque chose comme 300 millions d’euros avec lesquels il achète un appartement chez Sarkozy.
    Rien que pour ça, il faut enterrer cette envie de Maghreb. l’Algérie a fait le plein de tunisiens et de marocains. On devrait même penser a en retourner et fermer encore une ou deux frontières. Pour ce que ça ramène au pays….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.