mercredi 21 novembre 2018

Intégrité territoriale du Maroc : Un front intérieur uni

Face aux provocations des ennemis de son intégrité territoriale et conscient de la gravité de la situation, le Maroc se devait de renforcer son front intérieur et réaffirmer sa mobilisation.

Réaffirmation de la solidité du front intérieur et mobilisation globale sur tous les fronts, telle a été la réaction du Maroc, toutes tendances politiques confondues, pour contrecarrer les provocations des ennemis de son intégrité territoriale, plus particulièrement à l’est du dispositif de défense du Sahara marocain.

Le cessez-le-feu menacé

Face à la multiplication des provocations, qui constituent une violation directe des accords militaires, menacent le cessez-le- feu et compromettent la stabilité régionale, la réaction du Maroc ne s’est pas fait attendre. Le Royaume a voulu ainsi faire savoir à l’ONU et à l’opinion internationale qu’il assumera entièrement ses responsabilités.

C’est dans ce cadre que les deux Chambres du Parlement marocain ont tenu une réunion conjointe de leurs commissions respectives des affaires étrangères, avec un ordre du jour bien précis, pour débattre de la situation de la question de l’intégrité territoriale et passer au peigne fin ses derniers développements, à la lumière des provocations orchestrées par des éléments séparatistes, épaulés et soutenus par les adversaires du Maroc.

Appel à la mobilisation

Lors de cette réunion conjointe des commissions des affaires étrangères des deux Chambres du Parlement, des voix se sont élevées, appelant à la mobilisation de tous les Marocains derrière SM le Roi Mohammed VI pour contrecarrer ces provocations.

Mobilisation derrière le Roi

Dans ce sens, les présidents des Chambres des représentants et des conseillers, Habit El Malki et Hakim Benchemas, ont réitéré l’entière et effective mobilisation du Maroc derrière le Souverain. Une fois de plus, a précisé Habib El Malki, «les ennemis de notre intégrité territoriale ont essuyé un échec diplomatique, notamment suite aux déconvenues enregistrées aux niveaux de l’Afrique, de l’Amérique latine et de l’Europe.

Situation dangereuse

Le Maroc, qui regrette que l’ONU ne réalise pas à quel point la nouvelle situation aux frontières est dangereuse, notamment dans la zone tampon établie, ne restera pas les bras croisés, «étant donné que la question de notre intégrité territoriale est une question existentielle et non pas seulement de frontières», a précisé le président de la Chambre des représentants

Condamnation unanime et front uni

Hakim Benchemas, président de la Chambre des conseillers, est allé dans le même sens. Il a relevé la ferme mobilisation de toutes les forces vives du Royaume et un front intérieur uni et soudé plus que jamais, qui «ne cédera pas d’un iota à la politique de forcing».

Les Secrétaires généraux des partis politiques représentés au Parlement ont été unanimes à condamner fermement les provocations des séparatistes du Polisario et de ceux qui tirent les ficelles. Lors d’une réunion présidée par le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, ils ont réitéré l’appel aux Nations Unies et à la Communauté internationale, pour mettre fin à ces provocations et agissements irresponsables dans la zone tampon. Sinon, le Maroc se réservera le droit de protéger lui-même son territoire, quitte à aller loin dans la préservation de ses intérêts. Les Secrétaires généraux des partis politiques ont été unanimes à souligner la ferme disposition du Royaume à s’opposer à ceux qui visent à altérer le statut juridique et l’historique de la zone tampon et ont appelé le Maroc à y répondre fermement.

Mohammed Nafaa

Voir aussi

ONU : l’Union européenne réitère son appel à l’enregistrement de la population des camps de Tindouf

L’Union européenne (UE) a réitéré, mercredi devant la 4è Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.