vendredi 16 novembre 2018

Quatre jeunes marocains participent à Paris à un «laboratoire» de projets d’innovation sociale

Encore une fois, les jeunes marocains font preuve de créativité ! En effet, Quatre jeunes marocains participent, du 4 au 12 novembre prochain à Paris, aux côtés de 22 autres porteurs de projets d’innovation issus du monde arabe, au programme SafirLab, un incubateur de projets touchant à un éventail de domaines en rapport notamment avec la société civile.

Ce programme, dont les détails de cette année ont été présentés mercredi à Paris aux médias, se propose en effet de soutenir des initiatives pour le renforcement de la société civile et le développement en matière d’accès à l’éducation, à la santé, à la culture, de création de médias citoyens, de protection de l’environnement et de défense des droits de l’Homme.

Initié par l’Institut Français (opérateur de l’action culturelle extérieure de la France) et l’Agence française de coopération des médias (CFI), le programme SafirLab vise également à créer un dialogue entre des jeunes partageant des valeurs citoyennes et à participer à la construction d’un échange franco-sud méditerranéen.

Agés de moins de 30 ans, ces jeunes issus de onze pays (Maroc, Algérie, Egypte, Irak, Jordanie, Liban, Libye, Syrie, Tunisie, Palestine et Yémen) bénéficieront lors de leur séjour dans la capitale française d’une session de formation intensive, qui alterne ateliers de renforcement de compétences (business plan, communication sur les réseaux sociaux, montage financier), accompagnement personnalisé des projets et des rencontres professionnelles ajustées au profit de chaque participant et aux spécificités de son projet.

Les jeunes sélectionnés participeront également à des événements professionnels destinés à nourrir leur réseau et des rencontres inspirantes avec des grands noms de l’économie sociale et des médias français.

Une fois de retour dans leurs pays respectifs, un tutorat individualisé de neuf mois leur sera consacré par un consortium de partenaires locaux du programme SafirLab. Cet accompagnement sera également assuré par les Instituts français implantés dans leurs pays d’origine, à travers un dispositif d’évaluation et de reporting.

Ils se rencontreront ensuite au mois de juin pour une session-bilan qui leur permettra d’échanger entre eux sur leurs projets respectifs et sur d’éventuelles collaborations.

Les quatre jeunes marocains (trois hommes et une femme) participent avec des projets qui portent sur le lancement d’une web radio sur la culture et l’art au Maroc, la création de deux associations, l’une, sur l’intégration des enfants autistes et, l’autre, sur la lutte contre la violence faite aux femmes ainsi que sur un projet de coopérative durable pour recycler les huiles alimentaires usagées.

Zineb Alaoui

Voir aussi

Bourses universitaires : Saïd Amzazi s’engage

L’année législative a démarré  en force pour Saïd Amzazi. Dans ce sens, le ministre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.