lundi 20 novembre 2017

«Nous avons l’intention de faire du rallye Rive Maroc un rendez-vous annuel»

Le rallye Rive Maroc expliqué par Samira Arjdal, Co-organisatrice avec Silvia Brutschin

Comment s’est passée la 1ère édition de Rive Maroc? N’avez-vous pas eu d’imprévus?

L’organisation d’un premier rallye de véhicules électriques, dans un pays où les infrastructures pour les accueillir ne sont pas encore nombreuses, a été un défi qu’on a réussi, grâce à tous nos partenaires qui ont mis à notre disposition des bornes de recharge, lesquelles nous ont facilité l’avancée. A Tichka, par exemple, où  il n’y a aucune borne, Rive Maroc s’est occupé d’en installer une, grâce à une société marocaine et c’est d’ailleurs l’un des objectifs de ce rallye qui est d’améliorer ces infrastructures pour les véhicules électriques, en  collaborant avec les communes et les hôtels. Ces bornes, une fois installées, seront aussi utilisées après le rallye par tous les propriétaires de véhicules électriques.

Le rallye a été préparé en marge du Festival solaire d’Ouarzazate qui a été reporté quelques jours avant le commencement du rallye. Mais d’autres activités ont été programmées, comme la visite de la centrale solaire Noor de Ouarzazate.

Notre équipe d’organisation, ainsi que les participants étaient parfaits pour relever les défis auxquels ils étaient confrontés et gérer les imprévus tout au long du trajet allant de Tanger à Ouarzazate. Ils ont su réaliser les objectifs établis auparavant, concernant la promotion de la mobilité électrique au Maroc et la sensibilisation au tourisme durable.

Nous tenons à remercier tous nos partenaires pour leur disponibilité et leur engagement, afin de réussir cette première édition. Et un spécial remerciement à la commune de Temara, à la commune de Tanger, à la commune de Ouarzazate et à l’éco-école d’Igherm N’Ogdal à Ouarzazate, pour leur accueil chaleureux.

Est-ce que ce sera un rendez-vous annuel, aux mêmes dates?

Bien évidemment!  Nous avons l’intention de faire de ce rallye  un rendez-vous annuel incontournable, en maintenant la même période et la même destination finale, pour le Festival solaire de Ouarzazate, avec de nouveaux objectifs, un plus grand nombre de participants et, surtout, des bornes de recharge.

Qui a été le gagnant de cette 1ère édition?

Il ne s’agit pas d’une course de vitesse, mais plutôt d’une rencontre autour de la mobilité électrique qui a permis aux participants de traverser des endroits grandioses et de découvrir la diversité de la culture marocaine.

Le Rive Maroc Trophée 2017 est basé sur des points à collecter tout au long du trajet, en relation avec l’efficacité, le kilométrage effectué tout au long du voyage, à partir du point de départ en Europe, l’engagement sur  les projets sociaux, la compétition de photos (meilleure  photo du  véhicule, trouver les photos «joker», meilleure photo décrivant la beauté du Maroc…) et le respect du timing pour arriver à certaines bornes… Le premier prix a été remporté par Hyundai Ioniq de l’Autriche.

Propos recueillis par Sanaa Addaj Eloudghiri

Voir aussi

Maroc/Rentrée scolaire 2017-2018 : Oum El Ghait préscolarise 2.200 enfants

L’association Oum El Ghait vient de publier les résultats de son plan quinquennal 2013-2018. L’objectif de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.