Algérie : Deux anciens ministres placés en détention provisoire

Deux anciens ministres algériens en poste sous l’ex-président Abdelaziz Bouteflika ont été placés ce lundi 5 août 2019 en détention provisoire. 

Abdelghani Zaalane ex-ministre des Travaux publics et Mohamed El Ghazi ancien ministre du Travail, sont poursuivis pour «dilapidation de deniers publics, utilisation illicite de biens publics, abus de pouvoir et trafic d’influence».

Il est à noter que Abdelghani Zaalane a été à la tête de la direction de campagne de Abdelaziz Bouteflika, quelques jours avant que ce dernier ne soit contraint de renoncer à briguer un cinquième mandat puis de quitter ses fonctions, face à la pression de la rue algérienne et de l’armée dirigée par Gaïd Salah.

Depuis la démission d’Abdelaziz Bouteflika le 2 avril 2019, la justice algérienne a ouvert une série d’enquêtes pour des faits de corruption et condamné ou placé en détention provisoire d’influents hommes d’affaires et ex-responsables politiques.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

L’Arabie saoudite poursuit son ouverture et va émettre des visas de tourisme

L’Arabie saoudite va délivrer pour la première fois des visas de tourisme, ouvrant ses portes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.