samedi 7 décembre 2019

Le Maroc et l’UE signent la mise en œuvre du partenariat euro-méditerranéen pour la recherche

Le Maroc et l’UE signent la mise en œuvre du partenariat euro-méditerranéen pour la recherche

Le Maroc et l’Union européenne ont signé, lundi à Bruxelles, l’arrangement administratif relatif à la mise en œuvre de l’accord de coopération scientifique et technologique fixant les conditions et modalités de participation du Royaume au partenariat pour la recherche et l’innovation dans la zone méditerranéenne (PRIMA).

Ce document a été signé par l’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, M. Ahmed Rahhou, et la Directrice de la Coopération Internationale à la Direction Générale Recherche et Innovation de la Commission Européenne, Mme Maria Cristina Russo.

Par la signature de cet accord, le Maroc fait désormais partie des 19 pays du pourtour méditerranéen qui bénéficient du programme conjoint «partenariat en matière de recherche et d’innovation dans la zone méditerranéenne».

PRIMA est le plus grand programme de recherche et d’innovation dans la région méditerranéenne. Il vise à renforcer la coopération dans le domaine de la recherche et de l’innovation dans les pays méditerranéens afin de développer des solutions innovantes permettant de contribuer aux défis de production alimentaire durable et de sécurité en eau dans la région méditerranéenne.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du développement durable et repose sur trois piliers, à savoir « une gestion durable de l’eau dans les régions méditerranéennes arides et semi-arides”, “un système agricole durable faisant face aux contraintes environnementales méditerranéennes”, et “une chaîne alimentaire méditerranéenne pour le développement régional et local”.

L’initiative se caractérise notamment par l’établissement d’un engagement financier et institutionnel à long terme, en focalisant sur la recherche développement, l’innovation et l’adoption de Solutions. Elle tend également à développer une coopération pérenne sur un pied d’égalité entre les pays méditerranéens du nord et du sud avec un intérêt mutuel et des avantages partagés, outre la mise en place des programmes de recherche communs prenant en considération les programmes initiés par chaque pays partenaire.

Il s’agit aussi d’assurer une gestion financière commune et intégrée du programme, de définir une stratégie et un agenda communs pour la recherche et l’innovation, et de développer des relations institutionnelles avec toutes les parties prenantes méditerranéennes (Départements ministériels, entreprises etc).

Avec MAP

Voir aussi

Mise en œuvre des ODD : L’expérience du Maroc mise en relief à Genève

Mise en œuvre des ODD : L’expérience du Maroc mise en relief à Genève

L’engagement du Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, en faveur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.