Accueille, hygiène, respect… | Ces détails qui font toute la différence

Tourisme,ONMT,Covid-19

Le tourisme est devenu une composante clé de l’économie nationale. Promouvoir et faire rayonner la destination Maroc, est indispensable. Mais tous les efforts dans ce sens seraient vains si le reste ne suit pas.

La crise sanitaire due au nouveau Coronavirus (Covid-19) a été un coup dur pour le tourisme. Pour remédier à cette situation, l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), a mis en place un plan d’action qui vise en premier lieu, à redonner confiance en la destination Maroc et fidéliser la clientèle touristique.

Un bon accueille ça ne s’oublie pas

Le Royaume séduit par ses merveilles naturelles, ses villes impériales, son climat et l’hospitalité qui fait la réputation des Marocains. Mais il ne faut pas se voiler la face. Certains comportements qui peuvent paraitre insignifiants, peuvent avoir un impact direct sur la perception générale de la destination Maroc.  Le tourisme et l’accueil sont indissociables, d’autant plus que la clientèle touristique est beaucoup plus sensible à la qualité de l’accueil qu’aux autres expériences de séjour. Malgré les bonnes intentions des principaux acteurs du tourisme à l’échelle nationale, la qualité de service et d’hygiène constituent la principale faille qui nuit gravement à l’attractivité touristique du Maroc. C’est d’ailleurs la principale raison qui rend extrêmement difficile, parfois impossible, de fidéliser les clients touristes. Le Directeur Général de l’Office National Marocain du Tourisme, Adel El Fakir, a d’ailleurs abordé ce point, jeudi 22 avril 2021, lors de la conférence de presse annonciatrice de la nouvelle stratégie marketing de l’Office pour la relance de la destination Maroc. El Fakir a ainsi fait savoir que les études de marché menées par l’Office, ont permis d’identifier des mutations et changements de de perceptions autour de la destination Maroc, ainsi que les principales motivations des visiteurs potentiels. Dans ce cadre, El Fakir a indiqué que «le Maroc jouit d’une forte notoriété avec 89% des voyageurs qui disent connaître la destination contre 84% pour la Tunisie, 86% pour la Croatie, 91% pour la Turquie et 92% pour l’Egypte. En revanche, le Royaume décroche sur l’argument de la considération avec seulement 39%. Autre point faible, les visites ultérieures avec un taux de revisite de 18%», a-t-il signalé.

L’accueil joue un rôle primordial dans l’industrie touristique. Malheureusement, le concept de l’accueil ne jouit pas de suffisamment d’intérêt de la part de la majeure partie des hôteliers. Parfois, il suffit de préparer des petites surprises dans la chambre d’hôtel avant l’arrivée du touriste pour que ce dernier soit définitivement conquis par une destination donnée. Ce n’est pas pour rien si l’accueil doit occuper une place importante dans le cursus de formation des étudiants en hôtellerie-restauration, ce qui n’est pas toujours le cas au Maroc.

Le touriste, une victime idéale?

D’autres comportements inciviques font que de nombreux touristes vont jusqu’à affirmer qu’ils ne comptent pas revenir au Maroc. S’il est admis que le Royaume est doté d’infrastructures hôtelières développées, il n’est pas moins vrai que sur plusieurs autres aspects, la situation est désolante. Harcèlements, remarques déplacées, racket…autant de mauvaises attitudes, qui portent atteinte à la notoriété de la destination Maroc.  L’autre facteur, tout aussi désolant, est la mauvaise foi de certains taximen et détenteurs de bazars qui n’hésitent pas à revoir les prix des courses à la hausse pour le touriste. Des constats qui contrastent avec tout le bien qu’on dit des atouts touristiques du Maroc, présenté comme l’une des meilleures destinations au monde.

La propreté c’est tout un art!

Le responsable d’un établissement de bouche est tenu de s’assurer que les personnes qui sont en contact direct ou indirect avec les aliments ne risquent pas de les contaminer grâce au maintien d’un degré approprié de propreté corporelle et à un comportement approprié. Les risques de contamination des aliments. Normalement, les personnes qui manipulent les aliments devraient maintenir un haut standard de propreté corporelle et, pourquoi, porter des vêtements, un couvre-chef et des chaussures appropriés. Là aussi, un grand fossé sépare la théorie de la pratique.

L’expérience client tient à peu de choses. Ces petites marques d’attention dont fait preuve le personnel hôtelier, jouent un rôle important dans la perception de la destination Maroc. Après avoir reconnu ces détails qui comptent, faisons en sorte qu’ils fassent vraiment toute la différence.

En 2019, une touriste hongroise avait dû écourter son séjour après avoir été victime de harcèlement. La jeune femme avait alors publié un post sur les réseaux sociaux pour raconter son expérience.  «J’avais pour projet de rester trois mois au Maroc et découvrir le pays», avait écrit D. Lesko sur sa page Facebook. Pour finir, la touriste en colère avait dit «aimer le Maroc» et «la beauté de ses paysages» mais selon elle, certains hommes lui ont gâché son voyage. D. Lesko a-t-elle revisité le Maroc? Rien ne porte à croire que oui.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

jeunesse et covid 19

Jeunesse et Covid-19 | Dur, dur d’être un ado en temps de pandémie

Depuis le début de la pandémie Covid-19 au Maroc, l’attention s’est portée essentiellement sur les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.