jeudi 24 août 2017

Tomber de rideau : Liesse, tristesse et humiliations

Mondial 2014 victoire allemagne

Au terme d’une compétition intense et pleine de surprises, la Mannschaft a remporté sa quatrième Coupe du Monde sur les terres brésiliennes.

L’Allemagne est officiellement championne du monde de football. Au bout du suspense, la Mannschaft a remporté, dimanche 13 juillet au Maracanã de Rio, sa quatrième étoile en battant l’Argentine 1-0 en prolongation. L’Argentine a dû composer sans le milieu de terrain, Angel Di Maria, toujours souffrant de problèmes musculaires. Il a été remplacé par Enzo Perez qui a joué aux côtés de Mascherano et de Biglia.
Durant cette finale, l’Albiceleste a accumulé les grosses occasions, dont deux manquées par Lionel Messi (40ème et 47ème minutes), une par le maladroit Gonzalo Higuain seul devant le portier allemand (21ème) et la dernière par Palacios également seul devant le gardien allemand (97ème). Pour sa part, l’Allemagne a eu moins d’occasions nettes que son adversaire. Il y a eu la tête de Höwedes sur le poteau sur un corner de Kroos (45ème) et le tir à bout portant de Schürrle sur Romero (91ème). Mais, la NationalMannschaft a été plus efficace. Il a fallu attendre la 113ème minute pour que le jeune Mario Götze profite d’un service millimétré de Schürrle pour tromper Romero d’une superbe frappe croisée du gauche. L’Allemagne égale ainsi l’Italie au nombre de sacres mondiaux (4), à une longueur du Brésil (5), tandis que l’Argentine en reste à deux (1978 et 1986). Lionel Messi, lui, a manqué l’occasion d’égaler l’idole Maradona et d’entrer dans la légende. C’est la première fois qu’une équipe européenne s’impose en finale sur le continent américain.

Les deux géants sud-américains, le Brésil et l’Argentine, ont perdu la Coupe du Monde de la même manière. Ils se sont remis à deux individualités qui ne sont pas au service d’un collectif. La première, Neymar, a disparu sur blessure et son équipe a coulé ; la seconde, Messi a déçu au moment décisif et son équipe a perdu. Les deux nations ont trébuché face à un Onze national allemand devenu l’un des derniers défenseurs européens du football collectif. L’équipe allemande ne se retrouve ainsi pas personnifiée par un joueur de foot, mais est une association de footballeurs.

Anas Hassy

Messi, meilleur joueur du tournoi


 

Messi meilleur joueur 2014

La Coupe du monde s’est aussi achevée par la remise des différentes distinctions individuelles. La Fédération internationale de football association (FIFA) a élu Ballon d’Or le capitaine de l’équipe d’Argentine, Lionel Messi. Le portier de l’Allemagne, Manuel Neuer, a été élu Gant d’Or du Mondial-2014, soit le meilleur gardien du tournoi. Le Français Paul Pogba, 21 ans, a été élu Meilleur Jeune Joueur du Mondial. En terminant meilleur buteur du Mondial-2014 avec 6 buts, le jeune Colombien, James Rodriguez, a reçu le Soulier d’Or. Le Prix du fair-play a été octroyé à l’équipe de Colombie qui a reçu le moins de cartons à l’issue du tournoi.

—————————————————————————————-

Les 5 moments les plus marquants de la Coupe du Monde 2014


 

– Le coup de génie de Van Gaal: lors du quart de finale entre les Pays-Bas et le Costa Rica, Louis van Gaal tenta un coup de poker d’une audace sans précédent. Le technicien néerlandais effectua son ultime changement en remplaçant son gardien numéro un, Jasper Cillessen, par Tim Krul juste avant la séance fatidique des tirs aux buts. Le portier a sorti deux tirs costariciens et envoyé son équipe en demi-finale.

– L’accélération de Robben: à l’occasion de son deuxième but contre l’Espagne, le numéro 11 des Pays-Bas a battu le record détenu par Théo Walcott en atteignant la vitesse de 37 km/h. Pour rappel, les Pays-Bas ont écrasé l’Espagne (5-1).

– Le record de Klose: 36 ans et du haut de ses 136 sélections, Klose a disputé sa quatrième Coupe du Monde au Brésil. Lors de cette édition, l’attaquant allemand a inscrit deux buts. Ainsi, il détient désormais seul le record de buts en Coupe du Monde avec 16 réussites.

– La morsure de Suárez: face à l’Italie, l’Uruguayen Suarez se frotte dans la surface de réparation avec l’Italien Chiellini qui réplique par un coup de coude au visage de l’attaquant. Les deux joueurs s’écroulent. L’arbitre n’a rien vu, mais Suarez a mordu le défenseur italien à l’épaule. Résultat, l’Uruguayen a été suspendu pour neuf matches et a obtenu quatre mois d’interdiction de toute activité liée au football.

– La gloire de l’Allemagne: depuis 1990, les Allemands attendait un nouveau titre, un sacre mondial. C’est désormais une histoire ancienne. La Nationalmannschaft a remporté l’édition 2014 sur les terres brésiliennes. Un premier événement, car c’est tout simplement la première nation européenne à venir s’imposer sur le continent américain.

– Le chef-d’œuvre de Rodriguez: le Colombien James Rodriguez a ouvert le score contre l’Uruguay d’une splendide reprise de volée du gauche, après un amorti de la poitrine. Sans doute, c’était le plus beau but de la compétition!

—————————————————————————————-

Drame national !


 

Considéré comme le favori du Mondial, le Brésil est passé à côté de la Coupe du Monde en concédant la pire défaite de son histoire. La Mannschaft a en effet écrasé le Brésil sur le score de 7 buts à 1 en match de demi-finale. La formation brésilienne a même quitté son Mondial par la petite porte en perdant la petite finale face aux Néerlandais. Les Pays-Bas ont infligé une ultime humiliation aux Auriverde (0-3). Alors qu’elle n’a jamais perdu deux fois d’affilée à domicile, la Seleçao a ainsi été humiliée devant son public et aux yeux du monde à deux reprises. En somme, le Brésil a encaissé 14 buts. Après le coup de sifflet final de la Coupe du Monde 2014, la Confédération brésilienne de football a limogé son sélectionneur, Luiz Felipe Scolari.
C’est avec une grande tristesse que les Brésiliens ont vécu ces humiliations. Quelques incidents mineurs ont émaillé la soirée du match dans les grandes villes du pays. À Belo Horizonte, des bagarres ont éclaté au stade durant la rencontre. Un supporter allemand a reçu un coup sérieux à l’oreille. En outre, quatre spectateurs ont été exclus du terrain pendant la rencontre pour avoir mis le feu à une poubelle.
Après la défaite, les forces de l’ordre ont procédé à 4 arrestations après avoir fait usage de gaz lacrymogène lors d’une émeute dans le quartier de Savassi. A Sao Paulo, une vingtaine d’autobus hors service ont été incendiés dans un garage et la circulation a été arrêtée dans une zone populaire de la ville, en raison de barricades enflammées bloquant une route principale. Enfin, un magasin d’appareils électro-ménagers a été pillé. Six personnes, dont quatre adolescents, ont été arrêtées par la police.

—————————————————————————————-

A.H

 

Voir aussi

Football : Adieu Maestro !

Portant tout au long de sa carrière le numéro 6 avec l’équipe nationale et le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.