vendredi 21 septembre 2018

ONMT : Changement… et freins

Abderrafie Zouiten tire sa révérence. A 62 ans, l’ex-directeur général de l’ONMT quitte ses fonctions, laissant son siège vacant et entouré de mystère, quant à l’avenir de l’Office et son statut vis-à-vis du ministère du Tourisme.

C’est officiel. Abderrafie Zouiten n’est plus à la tête de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT). Le ministre de tutelle, Mohammed Sajid, a acté son départ à la retraite après que Zouiten a bénéficié d’une prorogation de 2 ans, accordée par le chef de gouvernement en 2015, année durant laquelle l’ex-DG de l’ONMT a fêté son soixantième anniversaire (notamment le 17 août). Seulement, à 62 ans, l’ex- DG de l’ONMT, nommé en 2013, ne pouvait être maintenu en place, surtout après l’expiration, le 17 août dernier, de ladite prolongation. Or, Zouiten avait continué d’occuper son fauteuil 2 mois après cette échéance, sans salaire. Serait-ce parce que le nom de celui ou celle qui lui succédera n’était pas encore connu (ce qui est toujours le cas d’ailleurs)? A l’évidence, son départ n’a pas été des plus organisés et la manière avec laquelle le ministère du Tourisme, duquel l’ONMT dépend entièrement, a géré la situation donne l’impression d’une hâte qui n’avait pourtant pas lieu d’être, puisque la date de départ de M. Zouiten était connue bien à l’avance. Or, il a découlé de cette situation une anicroche organisationnelle telle que les documents administratifs de gestion courante n’ont pu être signés à temps. Résultat: les salaires des employés de l’Office pour le mois de novembre étaient bloqués (même si le budget alloué à la charge salariale était prêt depuis le 25 du même mois). Tout comme les obligations vis-à-vis des partenaires et fournisseurs qui ne pouvaient être honorées. Ce qui est extrêmement délicat, vu que ces blocages ont non seulement concerné les opérations de l’ONMT au Maroc, mais aussi à l’Etranger. Fort heureusement, le pire a été évité après que Rachid Hamzaoui, directeur administratif et financier de l’ONMT, a été désigné pour assurer l’intérim, ce qui a permis de débloquer partiellement la situation. Les salaires ont finalement été perçus la veille de Aïd Al Mawlid (le 30 novembre). Par ailleurs, il est intéressant de relever que Abderrafie Zouiten n’était certainement pas au courant de son propre départ, puisqu’une conférence de presse était programmée pour le lundi 4 décembre, au cours de laquelle il comptait dévoiler les prévisions du secteur à l’horizon 2018.

La question qui se pose aujourd’hui, est celle de la nécessité ou non de conférer à l’ONMT une dépendance pleine et entière par rapport au  ministère du Tourisme. Et si ce dernier, amputé de son bras droit et de sa capacité opérationnelle à piloter les projets de promotion touristique, va se trouver dépourvu de sa substance stratégique. De plus, est-il opportun de se séparer d’un professionnel comme Abderrafie Zouiten qui, de surcroît, justifie d’un bilan plus que satisfaisant? N’oublions pas que Hamid Addou, actuel PDG de la RAM et ex-DG de l’ONMT, avait été relevé de ses fonctions dans des conditions similaires, puisque l’appel à candidatures, pour lui trouver un successeur avait été lancé après que son départ a été annoncé. Il y a toujours eu de gros désaccords entre les DG de l’ONMT et le ministère de tutelle. Ceci est dû au fait que l’ONMT ne bénéficie pas du statut officiel de «département stratégique» et ce, malgré l’énorme travail qui y est effectué pour promouvoir le tourisme national et négocier les accords nécessaires à la multiplication des dessertes en provenance et à destination du Maroc. Tous les observateurs s’accordent à dire que l’Office gagnerait en efficacité s’il avait une plus grande autonomie de décision.

Mehdi Mouttalib

Voir aussi

Le Roi Mohammed VI préside lundi à Tanger une réception à l’occasion de la Fête du Trône

Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, présidera, lundi à partir de 14H15 au palais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.