lundi 20 novembre 2017

Maroc/Foot ball : Des victoires oui, mais…

Il y a eu la qualification du Maroc au championnat d’Afrique, grâce au Wydad. Oui, mais… Après le Wydad, tout le monde attend la qualification au Mondial, face à la Côte d’Ivoire, pour réaliser le doublé du foot national. Les hommes d’Hervé Renard s’apprêtent à disputer leur dernier match des éliminatoires du Mondial 2018, samedi 11 novembre.

Les Lions de l’Atlas ont débuté, lundi 6 novembre, leur préparation pour la confrontation cruciale face à la Côte d’Ivoire. Dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018, le Maroc n’a besoin que d’un nul pour valider son billet pour la Russie.

Présents quatre fois en phase finale de la Coupe du Monde (1970, 1986, 1994 et 1998), les Lions de l’Atlas cherchent toujours une cinquième participation. Malgré la pléiade de joueurs marocains qui évoluaient dans les plus grands championnats européens, l’équipe nationale n’arrivait plus à briller dans les compétitions internationales.

Du coup, les dirigeants de la FRMF ont décidé de confier à Hervé Renard la mission de rendre au Maroc la place qu’il mérite dans la hiérarchie du football continental. Les premiers résultats n’ont pas tardé à venir.

Le technicien français a pu qualifier les joueurs made in Morocco aux quarts de finale lors de la dernière CAN 2017, disputée au Gabon. Une performance que les Lions n’ont plus atteint depuis la Coupe d’Afrique des Nations 2004 en Tunisie.

Toutefois, la liste des 26 Lions qu’Hervé Renard a définie pour le choc Côte d’Ivoire-Maroc a connu beaucoup de critiques, sous prétexte que certains joueurs retenus manquent de compétition et n’ont que peu de temps de jeu en club. On compte parmi eux, Munir El Mohamadi, le portier de Numancia (D2 espagnole). Le gardien n’a participé à aucun match en club depuis le dernier rassemblement des Lions de l’Atlas, début octobre. Il est fort probable qu’il soit même titulaire face aux Eléphants. Hamza Mendyl est également dans un cas de figure similaire. Enchaînant les convocations avec le Lille OSC, le joueur n’a participé qu’à un bout de match et a même été expulsé. Fouad Chafik (Dijon) est aussi cantonné au banc dans son club. Blessé, Nordin Amrabat a également raté les derniers matches de son équipe espagnole de Leganés.

Quoiqu’il en soit, même si le Onze national ne parvient pas à se qualifier (sait-on jamais), les Marocains auraient quand même gardé espoir jusqu’au bout et auraient pour compassion cette grande performance du Wydad de Casablanca.

Ghita Hanane

Petit rappel

Le match Côte d’Ivoire-Maroc aura lieu, samedi 11 novembre (17h30), à Abidjan, heure marocaine. Il sera transmis sur la chaîne BeIn en arabe. De même que BeIn Sports 3, en français, diffusera ce match capital à partir de 18h30, heure française. A rappeler que les Lions de l’Atlas devront impérativement faire au moins match nul pour se qualifier à la grand-messe du Mondial 2016, en Russie. Une victoire, pourquoi pas, contre les Eléphants ivoiriens comblera de bonheur tout le Maroc.

Mondial 2018 : 400 billets pour les Marocains à Abidjan!

Le chef du département communication de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a annoncé, mardi 7 novembre, dans une déclaration à l’Agence APA, l’impression de 29.000 billets, dont 400 seulement seront réservés aux supporters marocains. Malgré la lettre adressée par le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, le 13 octobre dernier, demandant aux responsables ivoiriens la réservation de 8.000 billets, les supporters marocains ne seront qu’à hauteur de 400 au Stade Houphouët-Boigny d’Abidjan, samedi 11 novembre, à l’occasion du choc ultime du groupe C des qualifications du Mondial 2018, opposant les Lions de l’Atlas aux Eléphants. Dans sa déclaration à l’agence de presse APA, rapportée par le site news.abidjan.net, le chef du Département communication de la Fédération Ivoirienne de Football, Eric Kacou, a confié: «La FIF a fait plus que la Fédération marocaine qui, au match aller, nous avait donné 200 places. Mais nous, on a doublé». A noter que la FIF a procédé à l’impression de 29.000 billets, dont la mise en vente a débuté lundi 6 novembre et 2.000 ont été réservés aux officiels. Les supporters marocains pourraient toujours être plus nombreux au Stade Houphouët-Boigny, si les ressortissants marocains établis en Côte d’Ivoire venaient à acquérir massivement des billets pour accéder au stade. Rappelons que le Stade Houphouët-Boigny a une capacité de 33.000 places.

GH

Voir aussi

Ligue des champions d’Afrique : Un «nul» qui avantage le Widad au Caire

Pour le compte du match aller de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.