lundi 23 octobre 2017

Maroc-UA : Il est beau, le jour où l’on rentre chez soi

C’est un discours qui restera dans les annales de l’Union Africaine (UA). Lors de la deuxième journée du 28ème Sommet de l’UA, le Souverain a prononcé un discours d’une riche teneur à l’adresse des pays africains.

«Il est beau, le jour où l’on rentre chez soi, après une trop longue absence! Il est beau, le jour où l’on porte son cœur vers le foyer aimé! L’Afrique est mon Continent et ma maison. Je rentre enfin chez moi et vous retrouve avec bonheur. Vous m’avez tous manqué». C’est en ces termes poignants que le Roi Mohammed VI s’est adressé aux chefs d’Etats, membres de l’Union Africaine, mardi 31 janvier 2017, à l’occasion de la tenue du 28ème Sommet de cette organisation continentale.

Les sentiments n’obéissent à aucune formalité

Dans son discours, le Souverain a souligné qu’exprimer ses sentiments au sujet du retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle africaine ne pouvait attendre les formalités juridiques et protocolaires permettant au Royaume de siéger de nouveau au sein de l’UA. «(…) Mes Chers Frères, Chefs d’Etat, sans attendre la finalisation des formalités juridiques et protocolaires, au terme desquelles le Royaume siègera de nouveau au sein de l’Organisation, j’ai tenu à faire d’ores et déjà ce déplacement et à m’exprimer devant vous», a dit le Souverain devant un auditoire attentif.

Le Maroc pousse la «grande» porte de l’Afrique

Le Souverain a également assuré dans son discours que le Maroc rentre dans l’Union Africaine par la grande porte, contrairement au message véhiculé par les parties hostiles au Royaume. En témoigne, comme l’a souligné SM le Roi, l’accueil chaleureux réservé par les frères africains au retour du Royaume à cette institution panafricaine. «Le Maroc ne rentre pas dans l’UA par la petite, mais par la grande porte. L’accueil chaleureux que nos frères africains nous réservent aujourd’hui en témoigne», a affirmé le Souverain, saisissant cette occasion pour inviter les nations africaines à s’associer au dynamisme du Maroc et à donner un élan nouveau au Continent africain tout entier.

La prospérité, c’est maintenant

Et SM le Roi d’affirmer: «Il est temps que les richesses de l’Afrique profitent à l’Afrique. Nous devons œuvrer afin que notre terre, après avoir subi des décennies de pillages, entre dans une ère de prospérité». Il a noté que, pendant longtemps, les pays africains ont tourné leur regard ailleurs, pour prendre une décision ou un engagement. Ce tropisme -comme l’a nommé le Souverain-, ne doit-il pas cesser? s’est interrogé SM le Roi en appelant à la mise en place d’une politique africaine axée vers le présent et l’avenir d’un continent riche en potentiels humain et culturel. Pour le Roi Mohammed VI, l’Afrique peut être fière de ses ressources, de son patrimoine culturel et de ses valeurs spirituelles.

Halte au complexe de l’étranger!

Sur le volet politique, le Roi Mohammed VI a mis l’accent, dans son discours à l’occasion de la tenue du 28ème Sommet de l’UA à Addis-Abeba, en Ethiopie, sur le fait que le continent africain dispose des outils de régulation et des institutions judiciaires, tels que les Conseils Constitutionnels et les Cours Suprêmes, à même de résoudre les contentieux et les recours électoraux permettant aux pays africains de valider, eux-mêmes, leurs processus électoraux et cautionner ainsi le choix libre de leurs citoyens. Le Souverain a néanmoins noté que ces organismes   pourraient, le cas échéant, être renforcés. «L’Afrique est aujourd’hui dirigée par une nouvelle génération de Leaders décomplexés, qui œuvrent en faveur de la stabilité, de l’ouverture politique, du développement économique et du progrès social de leurs populations (…). Ils agissent avec détermination, fermeté et conviction, sans se soucier d’être ‘‘notés’’ ou évalués par l’Occident», a souligné le Souverain.

Economiquement parlant, le discours royal devant les membres de l’UA, à l’occasion du 28ème Sommet de cette Organisation, a mis le doigt sur une faille très importante qui empêche le continent africain de prendre son envol. Il s’agit du complexe de l’étranger. Aussi le Souverain a-t-il rappelé que, depuis plusieurs années, le taux de croissance de certains pays du Nord ne dépasse pas celui de certains pays africains; la faillite de leurs sondages révèle combien ils ont perdu toute capacité de comprendre les aspirations de leurs peuples! Et pourtant, a ajouté le Souverain, ces pays, à la situation sociale et économique défaillante et au leadership faiblissant, s’arrogent le droit de dicter leur modèle de croissance aux pays africains.

Le leadership sera africain

Le Maroc a pour ambition d’apporter sa contribution à l’agenda des activités de l’Union Africaine (UA), d’agir pour fédérer et aller de l’avant et c’est à l’Afrique que le Royaume cherche à donner le leadership. Et c’est en ces termes que le Roi Mohammed VI a résumé les objectifs du retour du Maroc à son siège au sein de l’UA. «Certains avancent que, par cet engagement, le Maroc viserait à acquérir le leadership en Afrique. Je leur réponds que c’est à l’Afrique que le Royaume cherche à donner le leadership», a rétorqué le Souverain, notant  que le Maroc n’ignore pas qu’il ne fait pas l’unanimité au sein de l’UA, mais que son ambition n’est nullement de diviser comme certaines parties voudraient l’insinuer. «Vous le constaterez: dès que le Royaume siègera de manière effective et qu’il pourra apporter sa contribution à l’agenda des activités, son action concourra, au contraire, à fédérer et à aller de l’avant», a promis le Souverain.

Le Maroc est déterminé à participer au renforcement de l’Union Africaine (UA). Il a réussi sans ressources naturelles à s’imposer en tant que pays africain émergent et à l’expertise reconnue. Ce savoir-faire, le Royaume souhaite tout simplement le partager avec sa famille institutionnelle africaine.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

BCIJ-Saisie de cocaïne : Un incroyable coup de filet !

Remarquable coup de filet et belle prise. Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a saisi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.