lundi 25 septembre 2017

Maroc : 25 plages et un port de plaisance labellisés

Le label «Pavillon-Bleu» flottera durant la saison d’été 2017 sur 25 plages et pour la première fois sur un port de plaisance, celui de la station Saïdia-Med dans l’Oriental.

C’est ce qu’a annoncé la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasna, soulignant qu’il s’agit des plages Ba-kacem (Tanger-Asilah), Aglou Sidi Moussa (Tiznit), Arekmane (Nador), Achakar (Tanger-Asilah), Bouznika, Skhirate, El Moussafir (Dakhla), Essaouira, Foum Loued (Laâyoune), Haouzia, Dalia (Fahs Anjra), Oued Aliane (Fahs-Anjra), Oualidia, Oued Laou (Tétouan), Oum Labouir (Dakhla), Safi, Saïdia, Sidi Rahal, Souiria lkdima (Safi), Station touristique de Saïdia, Cap Beddouza (Safi), Agadir, Sidi Kankouch 1 (Fahs Anjra), Sidi Ifni et Imintourga (Mireleft).
Ces sites, qui se sont vu décerner le label international Pavillon-Bleu par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, offrent aux usagers un environnement allant de l’excellence et de la qualité des eaux à l’animation, en passant par l’éducation à l’environnement et à la sensibilisation, a précisé la même source.
A noter que 98 plages sont inscrites cette saison à Plages Propres, le programme phare de la Fondation.
Créé par la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE), le Pavillon-Bleu flotte sur plus de 4.266 plages et marinas dans 47 pays d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, des Caraïbes ou du Pacifique.
Depuis son introduction au Maroc par la Fondation en 2002, il intéresse de plus en plus de plages.
Alors que seulement 5 plages l’avaient décroché en 2005, elles seront donc 25 à le hisser cette année. Une progression qui traduit les efforts de la Fondation et de ses partenaires dans le cadre du programme Plages Propres, lancé en 1999, et qui constitue un apprentissage nécessaire avant de glaner le précieux Pavillon-Bleu.
L’octroi de ce label à une plage se fait sur la base du respect de quatre critères: qualité des eaux de baignade, information, sensibilisation et éducation à l’environnement, hygiène et Sécurité, et aménagement et gestion.
Ces critères sont contrôlés tout au long de la saison par un Comité national sous la supervision de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.
D’ores et déjà bien rodé en matière de plages, le processus de labellisation aborde cette année les marinas ou ports de plaisance.
Dans un port labélisé «Pavillon-Bleu», la protection de l’environnement et du milieu marin contre toutes les formes de pollution constitue désormais une priorité.
Les plaisanciers y disposent d’aires de carénages sans rejets dans le milieu naturel, de systèmes de récupération des eaux usées de leurs bateaux ; et aussi de zones de récupération des déchets spéciaux.

Hamid Dades

Voir aussi

Scandale : Harcèlement sexuel collectif contre une jeune handicapée, dans un bus, à Casablanca

Depuis dimanche 20 août au soir, une vidéo, circule et montre une jeune femme se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.