dimanche 18 novembre 2018

Guergarate : Le SG de l’ONU rappelle le Polisario à l’ordre

Dans un communiqué diffusé samedi 6 janvier 2018, le SG de l’ONU Antonio Guterres s’est dit préoccupé par le regain de tensions à Guergarat.

Cette intervention de Guterres intervient alors que le Maroc a dénoncé, le 5 janvier,  la présence d’éléments du Polisario dans cette zone tampon.  
Cité dans le communiqué de l’ONU, le porte-parole adjoint de l’ONU, Farhan Haq a déclaré que «le Secrétaire général souligne que le retrait des éléments du Front Polisario de Guerguerat en avril 2017, ainsi que le retrait antérieur des éléments marocains de la région, ont été essentiels pour créer un environnement propice à la reprise du dialogue sous les auspices de son Envoyé personnel Horst Kohler».

Le Maroc dénonce les provocations des séparatistes 

De son coté, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, Omar Hilale, a affirmé avoir pris note avec appréciation du communiqué du Secrétaire Général des Nations Unies, publié samedi, sur les récentes provocations du Polisario à Guergarate, au Sahara marocain, affirmant que Antonio Guterres partage pleinement la profonde préoccupation du Maroc au sujet des violations des accords militaires et des menaces au cessez-le-feu par les séparatistes.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

SM le Roi ouvre la nouvelle année législative : Appel au sursaut politique

Le Discours royal consacré à l’ouverture de la nouvelle année législative est allé au-delà du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.