Flash Infos

Chrifa Lalla Soukaïna se marie

 

Conclusion de l’acte de mariage de Chrifa Lalla Soukaïna avec Mehdi Regragui

Le bonheur d’une mère

Sar lalla soukana avec sa mre sar lalla meryem mariage

Vendredi 11 octobre, en fin d’après-midi, tombait donc un communiqué officiel annonçant que SM Mohammed VI venait de présider, au Palais royal de Rabat, la signature de l’acte de mariage de Chrifa Lalla Soukaïna, fille de SAR la Princesse Lalla Meryem, avec El Mehdi Ben Abdelmottaleb Regragui.
Une photo accompagnait le communiqué. On y voit SAR la Princesse Lalla Meryem et sa fille Chrifa Lalla Soukaïna dans une étreinte saisissante.

D’un côté, étreinte pleine de tendresse d’une fille comblée par la présence de sa mère.
De l’autre, visage radieux d’une mère ayant accompagné sa fille, avec coeur et détermination, jusqu’à ce jour heureux où toutes les mères souhaitent voir arriver leurs filles.
Cette image n’est pas banale. Les étrangers n’y verraient que le bonheur de deux membres de la famille royale… Par définition privilégiés… Les stéréotypes sont si faciles !
Les Marocains, eux, qui connaissent SAR Lalla Meryem et savent le parcours de sa vie, voient sur cette photo une mère courage dont le sourire généreux exprime le sentiment du devoir accompli, envers et contre un destin qui ne l’a pas ménagée.
Hier encore, elle-même jeune Princesse choyée par son père, elle s’est bien vite retrouvée mère de deux enfants, Lalla Soukaïna et Moulay Driss, auxquels elle a tenu à donner tout l’amour et le dévouement qu’un parent seul peut donner à ses enfants, parfois essuyant les larmes, parfois redonnant confiance, parfois se contentant d’être là…
Voilà ce que l’on voit sur cette photo où Lalla Soukaïna s’agrippe tendrement à sa mère, tandis que SAR Lalla Meryem, incarnant le pilier qu’elle a toujours été pour elle, ne cache pas son bonheur de maman.
Mais il y a aussi ce que le communiqué dit et que l’on ne voit pas sur la photo choisie pour accompagner l’annonce de la signature de l’acte de mariage.
Il y a la présence de SM Mohammed VI qui a présidé la cérémonie.
Est-il besoin d’images pour évaluer la place que tient le Souverain dans la vie de la Princesse Lalla Meryem et de sa fille ? Il est tout dans leur vie. Il n’est pas que le frère ou l’oncle. Il est le père qui compense toutes les absences. Et cela contribue substantiellement au bonheur de ce moment immortalisé par le cliché rendu public en même temps que le communiqué.

Extrait du communiqué officiel: «Le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, a présidé, vendredi 5 Dou Al Hijja 1434 de l’Hégire, correspondant au 11 octobre 2013, au Palais Royal à Rabat, la cérémonie de conclusion de l’acte scellant le mariage de la perle radieuse Chrifa Lalla Soukaina Filali, fille de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem et petite-fille de feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait son âme, avec le jeune vertueux Monsieur Mohamed El Mehdi Ben Abdelmottaleb Regragui».

 

Lalla Soukaïna
Portrait express

Lalla soukana petite fille avec son grand pere sm hassanII

Pour tous les Marocains, Lalla Soukaïna, c’est «la petite Princesse» que son grand père, Feu SM Hassan II adorait.
Qui, au Maroc, ne savait pas que chaque jour, à son réveil, ce Roi qui avait tant de préoccupations, aux niveaux national et international, commençait d’abord sa journée par un moment passé avec Lalla Soukaïna, alors petit poupon blondinet, puis petite fille dont les photos officielles de l’époque témoignent de ces moments ?
Petite fille qui, depuis, a grandi, fait des études de haut niveau au Maroc et à l’étranger (notamment aux Etats Unis). Entre autres, des études de droit, sciences politiques, MBA, market com… Et la liste n’est pas exhaustive.
Ceux qui, ces derniers temps, alors que les rumeurs sur son mariage couraient, écrivaient tout et n’importe quoi à son sujet, la présentant comme une Princesse juste belle et gâtée, se trompent lourdement.
Quelle valeur cela peut-il avoir à ses yeux, elle qui a aussi tâté du journalisme et suivi un stage à TF1 (bien que son statut ne pourrait pas lui permettre d’exercer ce métier qu’elle aime).
Lalla Soukaïna est assurément belle. Aujourd’hui, tout le monde peut le constater sur la photo accompagnant l’annonce de la signature de l’acte de son mariage (dans la réalité, elle l’est plus encore).
Mais elle est aussi très intelligente, avec un regard espiègle qui témoigne d’une curiosité de tous les instants, une vivacité d’esprit sidérante et un humour fin.
Elle est surtout d’une sensibilité extrême. Quand on l’approche, sa fragilité est presque palpable.
Alors qu’elle est sur le point de se marier (ce qui a eu lieu ce vendredi 11 octobre n’est qu’une cérémonie intime de «Drib Essdak», conclusion de l’acte adulaire de mariage), une certaine innocence enfantine marque encore son comportement.
Elle est particulièrement touchante dans son attachement aux membres de sa famille… Dans son adoration pour sa mère, pour son oncle le Roi en qui elle voit le véritable père protecteur qui veille sur elle avec autant de fermeté que d’amour et qui, lui, ne la laissera jamais tomber…
Touchante également dans l’affection qu’elle témoigne à ceux de son entourage… Dans celle qu’elle témoigne à ses beaux-parents, Abdelmouttalib Regragui et Samia Fizazi et, bien sûr, à son mari, Mehdi Regragui.
La vie l’a beaucoup éprouvée. Devant les épreuves, la douleur d’une petite fille est la même, qu’elle soit princesse ou simple manant… Mais quand les épreuves n’anéantissent pas, elles décuplent l’intelligence et la sensibilité. C’est son cas. La réalité est aussi simple que cela, n’en déplaise aux béotiens de la presse à sensation.

 

Dossier réalisé par Bahia Amrani

Voir aussi

Confinement allégé, état d’urgence sanitaire prolongé au Maroc

Confinement allégé, état d’urgence sanitaire prolongé au Maroc

Le Conseil de gouvernement, réuni mardi 9 juin 2020, a décidé la prolongation jusqu’au 10 juillet …

2 Commentaires

  1. Lalla Soukaïna
    Dh.be du 14 février 2011
    Toi belle rose dans mon jardin.
    Un premier bouquet de roses blanche Princesse.
    Rose d’Amour.
    Bouquet d’une histoire.
    Abreuvant la rose d’une larme divine.
    Parfum si délicat.
    Notre Bouquet ne sera jamais fini.
    Toi belle rose dans mon jardin.
    De tes odeurs je me rappelle encor.
    N’aie pas peur que je t’oublie.
    Tu resteras dans mon jardin comme dans mon cœur.
    Fleur des fleurs, symbole de l’eternel et l’amour.
    Tu a la douceur qui tient plus de la soie que de la fleur.
    J’ai cueilli cette petite rose que je t’envoi.
    Je dépose dessus un baiser.
    L’amour véritable, c’est lorsqu’il y a amour d’âme à âme.
    L’amour pour l’âme est éternel, l’âme ne meurt jamais.
    Un amour impérissable

  2. Je ne sais pas si t heureuse je vais inchalah partir pr tres longtime dsl je te laisse ce msg et prend soins de ton beau jumeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.