Tunisie | L’inflation grimpe à 8,6% en août

Le taux d’ annuel en s’est accéléré à 8,6% en août dernier, après 8,2%, un mois auparavant, confirmant, ainsi, sa tendance haussière, selon l’Institut Tunisien de la Statistique (INS).

Cette évolution reflète, essentiellement, l’accélération du rythme des hausses des prix des produits alimentaires (11,9% contre 11% en juillet), des prix du groupe meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer (11,3% contre 10,6%) et des prix des produits et services d’enseignement (10% contre 9,8%), explique l’INS, dans une note relative à l’indice des du mois d’août.

Les prix de l’alimentation ont enregistré une hausse de 11,9% sur un an, précise l’INS, attribuant cette progression, principalement, à l’augmentation des prix des œufs de 28,3%, des volailles de 22,1%, des huiles alimentaires de 21,4%, des fruits frais de 18,4%, des légumes frais de 15,8% et des dérivées des céréales de 12,7%.

Les prix des produits manufacturés ont évolué de 8,8%, en glissement annuel, en raison de la hausse des prix des matériaux de construction de 9,3%, des produits de l’habillement de 10,2% et des produits d’entretien courant du foyer de 8,5%.

France | L’inflation augmente rapidement en avril et atteint 4,8%

Pour les services, l’augmentation des prix de 6,1% sur un an est attribuable à la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 8,4% et des loyers de 4,9%, fait observer la même source.

Le taux d’ sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) a augmenté, quant à lui, à 7,1%, après 6,8% en juillet, fait remarquer ladite note, ajoutant que les prix des produits libres (non encadrés) ont évolué de 9,8% sur un an, tandis que les prix des produits encadrés se sont accrus quant à eux de 5%.

En variation mensuelle, les ont augmenté de 0,4% en août, après 1% au mois de juillet et 0,7% au mois de juin. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix des produits alimentaires et boissons de 1,4% et des prix des produits et services d’enseignement de 1,3%.

LR/MAP

Voir aussi

Nations Unies,protection des océans,Afrique,Lisbonne,Maroc

Groupe africain | Nécessité de lier le programme de transformation de l’Afrique à une économie océanique durable

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...