Flash Infos

Taourirt L’OFPPT s’implique dans la sécurité routière

Sa Majesté Mohammed VI a inauguré à Taourirt, mardi 25 juin 2013, l’Institut spécialisé dans les métiers du transport routier et de la logistique.

Le Roi Mohammed VI inaugure ISTA Taourirt
C’est un établissement destiné à accompagner la Région, en ressources humaines qualifiées conformément aux objectifs fixés par la Stratégie nationale du transport routier et le Contrat-Programme de la Logistique. Cette Stratégie nationale prévoit la création de 41.000 emplois sur les cinq années à venir. Elle va permettre la réduction des coûts de la logistique, l’accélération de la croissance du PIB et la contribution de ce secteur au développement durable du pays.

Construit sur une superficie de 34.148 m², dont 5.086 m² couverts, 18.320 m² d’espaces pédagogiques (pistes de conduite) et un hall logistique de 1.175 m², l’Institut a nécessité une enveloppe de 56,3 millions de DH, dont 43,3 millions de DH pour les études et les travaux d’aménagement et 13 millions de DH alloués à l’acquisition des équipements. L’établissement assurera ainsi un large éventail de formations mises en place de manière concertée avec les professionnels du secteur, avec une capacité d’accueil de 1.500 stagiaires. Il sera également doté dans un prochain avenir d’un internat de 200 places, offrant ainsi des conditions d’hébergement meilleures au profit des stagiaires, notamment les jeunes filles.
Concernant les métiers du Transport routier, l’institut formera des techniciens spécialisés en «Exploitation en transport», des techniciens en «Réparation des engins à moteur/option poids lourds et autocars» et des moniteurs «Auto-école». Plusieurs cycles de formations qualifiantes sont aussi programmés, tels que ceux de Conducteurs routier de marchandises et voyageurs et d’Agents-visiteurs du contrôle technique. L’Etablissement offre également des formations dans le domaine de la logistique. Il s’agit de techniciens spécialisés «Responsables d’exploitation logistique» et de techniciens en logistique, en plus d’une palette de formations qualifiantes, à savoir: agents de magasinage et d’entreposage, caristes d’entrepôt et préparateurs de commande.

Pour l’essor de la Région de l’Oriental

L’Institut se positionne comme une structure intégrée, ouverte aux entreprises installées dans la Région de l’Oriental en leur assurant la formation de personnes qualifiées selon leurs besoins, des prestations de formation continue, le perfectionnement de leurs salariés par la formation obligatoire des conducteurs professionnels et l’organisation des sessions d’éducation à la sécurité routière.
Ce nouvel établissement sectoriel fait partie d’un vaste programme de développement de l’offre de formation dans les métiers du transport et de la logistique à travers le renforcement du dispositif de l’OFPPT. Ce dispositif compte 3 autres établissements implantés à Casablanca, Tanger et Agadir et permet actuellement d’accueillir 3.160 stagiaires. De plus, le réseau des établissements sectoriels dédiés aux secteurs Transport Routier et Logistique sera étoffé, dans le cadre du Plan à l’horizon 2016, par la création de 4 autres nouveaux établissements à Zenata, Fès, Tanger Med et Benguérir.

Quel rôle, concrètement ?

 

La Stratégie Nationale de Développement de la Compétitivité Logistique, qui prévoit la création de 41.000 emplois sur les cinq années à venir, va permettre la réduction des coûts de la logistique, l’accélération de la croissance du PIB et la contribution de ce secteur au développement durable du pays.
Concernant le transport routier, la Stratégie nationale a pour objectifs la mise à niveau du secteur à travers plusieurs axes, dont la qualification des ressources humaines (la formation initiale, la formation continue obligatoire et la formation qualifiante), afin de réduire le nombre des accidents routiers.
L’OFPPT contribue à ces deux stratégies en tant que principal opérateur public de formation professionnelle à travers:
– Le développement des établissements sectoriels dispensant des formations initiales et continues dans le domaine de la logistique et du transport routier;
– La formation obligatoire des conducteurs, soit 140.000 chauffeurs professionnels formés à l’horizon 2015 à raison de 35.000 par an;
– l’organisation de sessions d’Education à la sécurité routière, dans le cadre du nouveau Code de la route. Ces deux dernières formations (des conducteurs et des chauffeurs) seront réalisées conformément aux conventions entre l’OFPPT et le ministère de l’Equipement et du Transport.
– La formation des techniciens spécialisés et des agents prévus par le Plan de formation du Contrat Logistique.

 


Voir aussi

Lutte contre Covid-19 Présentation d’un sas automatique de conception marocaine

Lutte anti-Covid | Présentation d’un sas de sécurité automatique

Le spécialiste marocain de la sécurité, SCA Technology, a présenté, jeudi à Casablanca, un sas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.