Syrie : Retrait américain

Syrie : Retrait américain

Plus de 400 soldats américains du corps des Marines vont quitter Raqqa, pour rentrer dans leur pays, après avoir aidé l’alliance arabo-kurde à chasser le groupe Etat islamique (EI) de cette ville de Syrie, a annoncé, le 30 novembre, la coalition internationale antidjihadiste.

«Plus de 400 Marines se préparent à rentrer chez eux» après la défaite «de l’EI dans son ancienne capitale», a indiqué sur Twitter le colonel Ryan Dillon, porte-parole de la coalition internationale. Aux mains des djihadistes durant plus de trois ans, Raqqa (centre) a été reprise le 17 octobre, après des mois de combats.

Des pièces d’artillerie seront également retirées.

«Nous retirons les troupes de combat là où cela fait sens, mais nous continuons nos efforts pour aider nos partenaires syriens et irakiens à assurer la sécurité», a expliqué le général Jonathan Braga, chef des opérations de la coalition, dans le communiqué.

«Nos forces restantes vont continuer de travailler avec les troupes partenaires pour vaincre l’EI, empêcher la résurgence de l’EI et mettre en œuvre les conditions pour que les gouvernements internationaux et les ONG aident les civils locaux à se remettre du régime éphémère de l’EI», a précisé l’officier.

Il y a officiellement 503 soldats américains en Syrie, selon le chiffre du Pentagone. Mais, selon des responsables américains, le contingent est plus proche de 2.000 hommes.

Patrice Zehr

Voir aussi

Manuel Valls Le polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues

Le polisario est impliqué dans “le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues” (Manuel Valls)

Le polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues et constitue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.