Suède | Le premier ministre renversé par un vote de défiance au Parlement

Suède,Stefan Löfven

Le gouvernement suédois, conduit par le social-démocrate Stefan Löfven, a perdu lundi sa majorité au parlement (Riksdag), suite à une motion de censure portant sur la libéralisation du contrôle des loyers.

Le vote de défiance a été déposé par l’opposition la semaine dernière, mais il a été acté lundi après que les Démocrates suédois (eurosceptiques et anti-immigration) ont retiré leur soutien au projet de libéraliser le système rigide de contrôle des loyers de la Suède.

A la tête d’un gouvernement minoritaire fragile depuis les élections peu concluantes de 2018, M. Löfven devra, au bout d’une semaine, soit démissionner et confier au président du Riksdag la tâche de former un nouveau gouvernement, soit convoquer des élections anticipées.

Dans les deux cas, les élections nationales prévues pour septembre de l’année prochaine se dérouleraient comme prévu.

C’est la première fois qu’un Premier ministre suédois est évincé par une motion de censure présentée par l’opposition.

LR/AFP

Voir aussi

France-Tunisie

Covid-19 | La France va placer la Tunisie sur sa liste rouge

La France va classer la Tunisie sur sa liste rouge “en raison de la dégradation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.