SM le Roi Amir Al Mouminine et le Pape, “deux autorités religieuses importantes”.

SM le Roi Amir Al Mouminine et le Pape, “deux autorités religieuses importantes”.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a souligné, mercredi, la symbolique de la rencontre entre SM le , Amir Al Mouminine et le , “deux autorités religieuses importantes”.

“Il faut souligner la symbolique d’une rencontre entre le Pape et le Commandeur des Croyants. Nous allons assister à la rencontre de deux autorités religieuses importantes. Le Pape vient dans un pays où le Chef de l’État a un statut religieux particulier et n’est pas seulement Commandeur des musulmans. Il a la responsabilité de protéger, de préserver, les trois grandes religions monothéistes. Ce titre de Commandeur des Croyants existe depuis le IXe siècle; c’est une notion unique dans le monde musulman», a expliqué le ministre dans un entretien au magazine français « Le Point ».

Cette visite intervient, également, relève M. Bourita, « dans un contexte marqué par une perte de repères, avec des extrêmes qui occupent l’espace”, affirmant que “la personnalité, la vision de Sa Majesté le Roi comme celles du pape sont nécessaires dans ce moment particulier où les voix modérées ont du mal à se faire entendre ».

L’Allemagne appuie les réformes engagées par le Maroc au cours des deux dernières décennies

La visite du a également lieu au , un pays à quelques kilomètres de l’Europe et enraciné en , un pays arabe avec un ancrage musulman important. «C’est ce balcon sur le monde que le pape utilisera pour son message. Un pays qui joue un rôle pour des questions importantes comme la migration, la lutte contre le terrorisme et la radicalisation, la compassion envers les plus vulnérables», a ajouté M. Bourita.

Avec

Voir aussi

Maroc,Royaume-Unis,Lord Tariq Ahmad,Afrique du Nord,ONU,Commonwealth,Nasser Bourita,Coopération bilatérale

Les relations entre le Maroc et le Royaume-Unis appelées à se hisser au plus haut niveau

Les relations déjà “distinguées” entre le Maroc et le Royaume-Uni sont appelées à se hisser …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...