Flash Infos

Sexualité et alcool

Alors que l’on croyait que l’alcool nuisait énormément aux performances sexuelles, des chercheurs viennent de révéler les résultats d’une enquête concernant la relation entre la sexualité et la consommation d’alcool chez les couples.

Leur constat est déroutant: un couple sur dix n’a plus fait l’amour sobrement depuis plus de six mois.
Les chercheurs ont mené leur enquête auprès d’un large panel de plus de 1.800 adultes consommateurs d’alcool, tous en couple, afin de mettre à jour leurs habitudes sexuelles. La tendance observée est saisissante: les couples ont de plus en plus besoin d’alcool pour faire l’amour. Les motifs invoqués pour justifier cette importance amplifiée de l’alcool dans les relations sexuelles sont des plus basiques: pour 66% des participants, il s’agit tout simplement d’un «manque d’envie» que l’alcool va avoir le pouvoir de ranimer. Certains couples «fêtards» aiment à s’enivrer ensemble et fréquemment. Ils sont donc rarement sobres lors de leurs ébats. De manière relativement surprenante, la population masculine sondée confère une autre attribution «magique» à l’alcool, celle de donner davantage de confiance en soi. Pour 60% de cette population, il s’agit d’un moyen de se convaincre de ses propres capacités, voire, de s’essayer à de nouvelles expériences, comme le déclarent 42% des sondés. Toutefois, l’étude recense que la moitié des personnes interrogées considère l’alcool comme ayant une influence nuisible sur leur vie sexuelle. En effet, bien que déclarant avoir un regain de confiance grâce à l’alcool, ce sont tout de même les hommes qui semblent les plus angoissés quant à leurs performances au lit. Ils sont 72% à reconnaître offrir régulièrement de «pauvres» prestations lorsqu’ils sont enivrés. Enfin, cette enquête porte une autre donnée intéressante qui démontre bien la différence des perceptions de la sexualité entretenues par les deux sexes: 61% des femmes estiment qu’il est important d’être sobre pour faire l’amour, contre 32% des hommes. Une étude qui pousse donc à s’interroger sur l’érosion généralisée des frontières entre l’amour et le sexe.

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.