Salon du livre de Paris

abdelkader_retnani

3 Questions à… Abdelkader Retnani, président de l’UEM

«Le Maroc est le premier pays arabe et africain à être accueilli par le Salon de Paris comme invité d’honneur».

Selon le président de l’Union des éditeurs marocains (UEM), Abdelkader Retnani, la participation du Maroc au Salon du livre de Paris est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire culturelle du Royaume.

Le Maroc a été choisi pour participer en tant qu’invité d’honneur au Salon du livre de Paris. Que représente pour vous cette distinction?

En tant qu’éditeur marocain ayant travaillé pendant plusieurs années dans ce secteur, je suis fier que mon pays soit l’invité d’honneur au Salon du livre de Paris. Je connais très bien ce Salon, puisque j’ai eu le plaisir d’y participer à l’occasion de l’organisation de sa première édition en 1981. Cette année, ce Salon en est à sa 37ème édition.

Un travail en amont a-t-il été effectué auprès des organisateurs du Salon du livre de Paris?

J’ai tenu des discussions pendant plus de 2 mois avec nos amis français, afin de les tenir au courant des avancées culturelles que connaît le Maroc depuis plusieurs années. Ces discussions ont porté leurs fruits. Le Maroc est le premier pays arabe et africain à être accueilli par le Salon de Paris, en invité d’honneur. Il s’agit d’un grand honneur fait à la culture marocaine qui brillera dans l’une des plus grandes manifestations culturelles internationales.

Le Salon du livre de Paris aura-t-il un impact sur le champ culturel marocain?

Le Salon du livre de Paris est visité par plus de 200.000 personnes qui verront les points forts du secteur de l’édition et du livre marocain. Les visiteurs de ce Salon auront également l’occasion de connaître les livres écrits en langues arabe, française et amazighe, dans le cadre de la diversité culturelle et linguistique qui constitue la richesse du Maroc.

Propos recueillis par Mouhcine Loughzal

Voir aussi

En 1ère ligne… | Ministère de l’Education nationale (Spécial FDT 2020)

En 1ère ligne… | Ministère de l’Education nationale (Spécial FDT 2020)

Saïd Amzazi, ministre de l’Education nationale En raison de l’épidémie du coronavirus et de l’état …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.