Sahara : Le «Niet» du Parlement européen

Atmoun et panzeri

Le Parlement européen a rejeté à Strasbourg, au cours d’une séance plénière, les amendements que les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc tentaient de faire passer dans des résolutions relatives aux droits de l’Homme. Le rapport annuel sur les Droits de l’Homme a été adopté, jeudi 12 mars, par ce Parlement par 390 voix d’eurodéputés, contre 155.
Le Parlement européen a ainsi une nouvelle fois rejeté les amendements hostiles aux provinces marocaines du sud. La mobilisation des eurodéputés amis, outre celle de la Commission parlementaire mixte Union européenne/Maroc que copréside le Marocain Abderrahim Atmoun , a porté ses fruits. Ainsi, note-t-on à Strasbourg, c’est la première fois que les provinces du sud ne sont pas mentionnées textuellement dans ce rapport annuel du Parlement européen sur les Droit de l’homme dans le monde.

Le rapport a été présenté par le rapporteur et eurodéputé socialiste, l’Italien Pier Antonio Panzeri. Les eurodéputés hostiles au Maroc étaient conduits par l’Allemand Nobert Neuser et la Portugaise Ana Gomez. Le rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme, Michel Forst, a salué, la veille à Genève, les multiples avancées qui ont pu être concrétisées ces dernières années au Maroc.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Journée d’étude sur la protection juridique de la femme marocaine à l’étranger

Journée d’étude sur la protection juridique de la femme marocaine à l’étranger

La ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger (MRE), Nezha El Ouafi, a affirmé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.