Recensement : Allez, regagnez vos classes!

Le ministre de l’Education nationale s’est plaint des enseignants qui n’ont pas encore regagné leurs classes après avoir participé au recensement de Lahlimi, ajoutant cependant: «ce n’est pas mon problème, ni ma responsabilité. Ce genre de problématique ne devrait pas remonter jusqu’au ministre et doit se régler à d’autres niveaux».

Craignant sans doute d’envenimer ses relations avec le corps enseignant au moment où ça gronde, le ministre s’est rétracté. «Il ne s’agit pas là de critique acerbe lorsque je dis que des enseignants n’ont pas encore regagné l’école, parce qu’il s’agit en fait d’un nombre infime d’enseignants». Et Belmokhtar de s’adresser aux médias nationaux: «Si vous dites que le ministre ne soutient pas les enseignants, vous me touchez directement, parce que ce sont des mensonges qui portent atteinte à ma personne».

Voir aussi

DGSN Trois individus interpellés pour escroquerie et organisation de l’immigration illégale

DGSN | 9.499 fonctionnaires de police ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2020

Un total de 9.499 fonctionnaires de police, tous corps et grades confondus, ont bénéficié de …

Un commentaire

  1. MarocainLaic

    C’est irresponsable et anti-patriotique ces agissements ;
    – Mes maîtres et prof qui n’ont pas encore rejoints leur classes doivent être punis.
    – Le corporatisme des syndicats doit cesser si nous voulons éduquer nos enfants pour affronter le future incertain de notre région maghrébine.
    – Le ministre doit clair et doter du courage que lui incombe sa fonction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.