Provinces du Sud | Le rôle des Sahraouies dans la dynamique de développement mise en exergue à New York

Le rôle des femmes sahraouies dans la dynamique de développement en cours dans les provinces du Sud a été mis en exergue à New York, devant la 4è commission de l’Assemblée générale des .

Prenant la parole à cette occasion, la députée marocaine originaire des provinces du Sud, Leila Dahi, a souligné que les femmes s’acquittent d’un rôle “important” dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques nationales dans les domaines de développement, conformément à la Haute vision de SM le pour l’égalité hommes-femmes comme pilier d’un Etat moderne et d’une société démocratique.

A l’instar des autres régions du Royaume, les femmes au marocain jouent un rôle actif en matière de représentation des populations locales et de gestion démocratique de leurs affaires à travers des conseils élus, et ce dans le cadre de la régionalisation avancée, a relevé Mme Dahi, également présidente du Caucus de la jeunesse au sein du Parlement panafricain (PAP).

Règlement du conflit du Sahara : Les plans de John Bolton tombent à l’eau

Elle a, dans ce cadre, relevé que les élections législatives, régionales et communales de septembre 2021 ont été marquées par une participation massive des habitants des deux régions du marocain (66%), notant que cette mobilisation démontre l’attachement des populations sahraouies à leur marocanité et à l’avenir du processus démocratique lancé par SM le Roi.

Ces échéances ont consolidé et conforté la participation des femmes dans la vie politique sur les plans local, régional et national, a-t-elle indiqué, ajoutant qu’au moment où les femmes au marocain jouissent de la plénitude de leurs droits, celles séquestrées dans les camps de Tindouf souffrent de toute forme de violence et de privation, alors que leurs enfants sont déplacés par la force vers d’autres régions et pays avec la complicité totale du pays hôte des camps, l’.

La présidente du PAP a appelé la communauté internationale à œuvrer pour permettre à ces populations séquestrées de retourner à leur Mère-patrie afin de vivre dans la dignité et contribuer pleinement à la dynamique de développement socio-économique et à la prospérité des provinces du Sud du Royaume.

Sahara | Il y a un an, une Proclamation américaine historique qui marque un tournant majeur

Elle a en outre fait remarquer que la dynamique engendrée par le plan d’autonomie présenté par le donnent de l’espoir aux populations de la région, notamment celles séquestrés dans les camps de Tindouf, indiquant que ce plan est la solution politique la plus crédible pour résoudre le différend régional autour du Sahara.

L’ouverture de à Laâyoune et à par de nombreux pays reflète la reconnaissance internationale des droits légitimes du sur son Sahara, ainsi que de la pertinence du plan d’autonomie, a fait remarquer l’intervenante, notant que la décision de plusieurs pays européens, asiatique, africains et américains de soutenir l’initiative marocaine en tant que seule et unique solution à ce différend régional est une “étape importante” dans l’appui aux efforts des Nations Unies visant à clore ce conflit.

LR/MAP

Voir aussi

ONU,Omar Hilale,Gdim Izik,Algérie

ONU | Omar Hilale démystifie les allégations au sujet des détenus de Gdim Izik

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale a dénoncé, à New York, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...