Mémorandums | Quatre projets d’investissement dans le secteur de l’outsourcing

Industrie,Commerce,Transition Numérique,outsourcing

Objectif: créer 5050 nouveaux emplois directs et stables à horizon 2026 sur plusieurs sites d’outsourcing au Maroc, notamment à , Fès, Rabat, et Agadir.

Mercredi 20 avril (2022), le de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et la de la et de la Réforme de l’Administration, , ont présidé, à Casaneashore, une cérémonie de signature de quatre mémorandums d’entente portant sur des projets d’investissement dans le secteur de l’outsourcing.

Selon les signataires, ces quatre mémorandums d’entente visent à créer 5050 nouveaux emplois directs et stables à horizon 2026 sur plusieurs sites d’outsourcing dans le Royaume, notamment , Fès, Rabat, et Agadir, avec un investissement total de plus de 65 millions de dirhams.

A travers ces mémorandums d’entente, quatre opérateurs internationaux dans le secteur de l’outsourcing développeront leurs activités au Maroc.

Il s’agit, informe le ministère de l’Industrie, de NTT Data Morocco, Phoneo, Cnexia et Eids Maroc.

NTT Data Morocco est une société spécialisée dans le service d’ingénierie informatique, filiale de Nippon Telegraph and Telephone. C’est le 6ème plus grand fournisseur de services informatiques au monde, avec 140.000 professionnels opérant dans plus de 50 pays. Dans le cadre du mémorandum d’entente, NTT Data Morocco s’engage à créer 1.000 emplois.

Pour ce qui est de Phoneo, c’est une filiale du groupe FusionBPO. La société est spécialisée dans l’outsourcing offshore dans le domaine du BPO (Business Process Outsourcing), les domaines du Front Office (appels entrants et sortants, email, SMS) et le Back Office (saisie, traitement des données). Dans le cadre du mémorandum d’entente, Phoneo s’engage à créer 2.000 emplois.

En ce qui concerne Cnexia, qui est basée à Fès, cette société spécialisée dans la relation client, est filiale de Bell Canada, l’une des principales compagnies de télécommunications du Canada. Cnexia compte aujourd’hui plus de 800 employés. Dans le cadre du mémorandum d’entente, Cnexia s’engage à créer 1.750 emplois.

Lire aussi
Maroc : plan de sauvetage pour le commerce extérieur

Enfin, Eids Maroc est une succursale marocaine d’Eids. Son secteur d’activité porte sur la gestion commerciale et la fourniture de prestations outsourcing. Dans le cadre du mémorandum d’entente, Eids Maroc s’engage à créer 300 emplois.

Ces investissements concernent ainsi plusieurs écosystèmes de l’outsourcing, notamment le BPO (Business Process Outsourcing) qui concerne l’activité d’externalisation des processus d’une entreprise ou l’ITO (Information Technology Outsourcing) portant sur l’externalisation des métiers liés aux TIC.

D’autres filières sont également concernées par ces écosystèmes, tels l’ESO (Engineering Servcie Outsourcing) qui couvre les activités d’ingénierie et de R&D et le KPO (Knowledge Process Outsourcing) qui porte sur l’externalisation des activités stratégiques ayant un contenu «savoir» (analyse des données sectorielles).

A l’occasion de la signature de ces 4 MoU, le Ryad Mezzour a déclaré: «C’est un véritable essor que connait le secteur de l’outsourcing dans cette dynamique industrielle soutenue qui se poursuit au Maroc. Avec ces nouveaux investissements, le secteur confirme son attractivité qu’il doit à la qualité de son offre adaptée aux besoins des entreprises et à la montée en gamme des technologies de pointe, faisant du Royaume l’une des meilleures destinations technologiques et techniques». Ajoutant: «L’outsourcing renforce ainsi davantage sa place dans l’économie nationale comme étant l’un des pourvoyeurs les plus importants de l’ pour nos jeunes et un levier de développement régional».  

En effet, le secteur de l’outsourcing est en pleine croissance au Maroc, qui se place aujourd’hui parmi les 3 premières destinations en Afrique. Le secteur emploie aujourd’hui plus de 120.000 personnes, pour un chiffre d’affaire à l’export de 13 Milliards de dirhams en 2021.

Voir aussi

ONUDI,développement industriel

Aziz Akhannouch s’entretient avec le directeur général de l’ONUDI

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec le Directeur Général …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...