Maroc/ Centres de protection de l’enfance : À crise exceptionnelle mesures exceptionnelles

Maroc/ Centres de protection de l’enfance : À crise exceptionnelle mesures exceptionnelles

Les procédures de changement des mesures relatives aux pensionnaires des Centres de protection de l’enfance ont concerné jusqu’à samedi 21 mars 2020 quelque 251 bénéficiaires. Tous ont été  confiés à leurs familles ou ont bénéficié d’autorisations exceptionnelles. 

Ces procédures, indique le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, s’inscrivent dans le cadre des mesures préventives urgentes prises pour affronter la situation exceptionnelle à laquelle fait face le Maroc, et vu les responsabilités du ministère quant à la protection des pensionnaires des Centres de protection de l’enfance du danger de la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19).

Préserver la santé des citoyens 

Les nouvelles mesures exceptionnelles interviennent également conformément à la demande formulée par le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba et présentée au président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et au président du ministère public, pour examiner les possibilités juridiques de changer les procédures prises à l’encontre de ces mineurs, de manière à préserver l’intérêt général et la santé publique, ainsi que pour protéger les cadres administratifs et éducatifs.

ML

Voir aussi

Lafargeholcim Dresse Le Bilan De Son Programme N’bniouw L’7ayat

RSE | LafargeHolcim dresse le bilan de son programme “N’Bniouw l’7ayat”

LafargeHolcim a présenté lors d’un webinaire, organisé mardi 10 novembre 2020, les chiffres clés relatifs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.