Maroc-Afrique : Echanges commerciaux encore faibles mais en accroissement constant

Maroc-Afrique : Echanges commerciaux encore faibles mais en accroissement constant

Les relations entre le Maroc et l’Afrique s’intensifient et les échanges commerciaux entre le Royaume et le reste du Continent ne cessent de s’accroître ces dernières années, avec plus de 20%, soit plus de 1,5 milliard de dollars US.  

Dans une étude parue récemment sous l’intitulé «Analyse de la politique commerciale du Maroc: Impact de la politique tarifaire du Maroc sur sa position de hub à destination du reste de l’Afrique», la Banque Africaine de Développement (BAD), démontre que le Royaume, qui vient de retrouver le giron de l’Union Africaine, puis de formuler sa demande d’adhésion à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), poursuit son rapprochement avec les pays africains au sud du Sahara, sur les plans commercial, économique et diplomatique, dans l’ambition de se positionner comme un hub économique incontournable sur le Continent.
Répartie en sept chapitres, l’étude fait suite à un premier volume également consacré à l’impact de la politique tarifaire du Maroc, mais sur le plan de sa compétitivité. La publication offre une analyse ciblée à travers laquelle sont passées au crible les politiques tarifaires à l’œuvre entre le Maroc et les autres pays du Continent, afin de mieux cerner si ces politiques favorisent le développement de leurs échanges.
La BAD laisse constater, à ce sujet, que les échanges commerciaux entre le Maroc et le reste du continent ne cessent de s’accroître ces dernières années, notant que l’Afrique subsaharienne, avec son taux de croissance avoisinant 6,3% en moyenne durant la décennie 2000 (record mondial après l’Asie), offre des perspectives économiques et un marché de plus en plus attractif.
Pour la Banque panafricaine, «si les échanges demeurent faibles en valeur absolue, ils s’avèrent de forte intensité avec certains pays qui se révèlent donc des partenaires relativement importants pour le Maroc, à savoir le Sénégal, la Guinée Equatoriale, le Ghana, l’Angola, la Guinée, la Côte d’Ivoire (à ce jour première destination du continent pour les investissements marocains), le Togo et l’Egypte».

Hamid Dades

Voir aussi

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Le sous-comité du Comité des Représentants Permanents (COREP) des règles, normes et vérifications, a tenu, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.