Maroc, le seul africain de l’OICS

ecosoc

Les membres du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) ont élu, mercredi 23 avril, le Maroc membre de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS). Le Royaume, dont le mandat de cinq ans prendra effet le 2 mars 2015, a été élu par 37 voix, en marge de la réunion de coordination et d’organisation de l’ECOSOC tenue, du 23 au 25 avril, à New York. A la tête d’une liste de 54 membres, le Maroc est le seul pays du continent africain à avoir été élu. L’Afrique du Sud, le Nigeria, le Burundi, le Ghana, le Cameroun et le Togo n’ont pu décrocher une place sur les cinq postes à pourvoir.

Il est à souligner que le Maroc a été élu en la personne du Pr. Jallal Toufiq qui a reçu au début du mois d’avril la médaille de la ville de Limoges. Organe d’experts indépendant et quasi-judiciaire relevant de l’Organisation des Nations Unies, l’OICS a pour mission de suivre et d’appuyer la mise en œuvre des traités internationaux de contrôle de drogues par les gouvernements.
A rappeler que l’OICS, qui compte 13 membres élus par le Conseil économique et social pour une période de cinq ans renouvelable, a été établie par la Convention unique sur les stupéfiants de 1961 suite à la fusion de deux organes. «Il s’agit du Comité central permanent des stupéfiants créé par la Convention internationale de l’opium de 1925 et de l’Organe de contrôle des stupéfiants créé par la Convention de 1931 pour limiter la fabrication et réglementer la distribution des stupéfiants», rappelle l’OICS. Cet organe compte trois personnes désignées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour leur expérience en matière de médecine, de pharmacologie ou de pharmacie. Une fois élus, les treize membres agissent de manière impartiale, à titre personnel et en toute indépendance vis-à-vis de leurs gouvernements.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

SpaceX | Le lancement reporté à cause du mauvais temps

SpaceX | Le lancement reporté à cause du mauvais temps

Le lancement historique de la fusée SpaceX Crew Dragon à destination de la Station spatiale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.