L’initiative “la Ceinture et la Route”, un nouvel élan au partenariat stratégique sino-marocain

la Ceinture et la Route,Maroc,Chine

La signature de la convention portant sur l’initiative “la Ceinture et la Route” entre le Maroc et la Chine donne un nouvel élan au partenariat stratégique sino-marocain, écrit le journal électronique bulgare «Pogled».

Commentant la signature le 5 janvier de la convention relative au plan de la mise en œuvre conjointe « One Belt, One Road » entre le Maroc et la Chine, le journal met en exergue le partenariat sino-marocain dans divers domaines, notant que « le Royaume est un partenaire important pour la Chine ayant adopté la 5G de Huawei et comptant parmi les premiers pays au monde à dépasser la plupart des autres Etats dans la vaccination anticovid19 grâce au vaccin Sinopharm», insistant sur les relations multiformes entre Rabat et Pékin tant au plan commercial qu’au niveau politique.

« Le Maroc partage le point de vue de la Chine sur la souveraineté nationale et la non-ingérence », note le journal bulgare dont l’article est illustré par une photo de SM le Roi Mohammed VI et du président chinois Xi Jinping.

La Chine considère le Maroc comme un partenaire crédible de par sa position stratégique qui lui permet d’exporter des biens et des services vers l’Europe notamment les pays riverains de la Méditerranée, rappelle le journal.

Lire aussi
La vitesse de la reprise économique tributaire de la vaccination (FMI/Maroc)

La publication évoque, à ce propos, les objectifs de la convention «La Ceinture et la Route» à savoir la réalisation de projets portant sur la construction de nouveaux ports maritimes et aériens pour faciliter la circulation des marchandises à l’intérieur et à l’extérieur du pays et l’établissement de joint-ventures dans différents domaines (parcs industriels et énergies), soulignant que le Maroc est en train de devenir un hub régional pour le commerce chinois permettant ainsi l’accès au marché du continent africain.

Pour le journal, le Maroc qui est situé au carrefour de nombreuses régions du monde, offre également à la Chine une opportunité d’accroître ses échanges commerciaux avec l’Europe et les pays Méditerranéens. La stratégie du Maroc a été relevée par Pékin.

Et le journal de conclure : « ce n’est guère surprenant si l’un des premiers engagements diplomatiques de la Chine en 2022, est la signature d’un de plan de coopération élargi et multiforme avec le Maroc dans le cadre de l’initiative la Ceinture et la Route ».

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Hongrie

Maroc-Hongrie | Le renforcement des relations parlementaires au centre des entretiens de Talbi Alami avec l’Ambassadeur de Budapest à Rabat

Les moyens de renforcer la concertation et la coordination parlementaires aux niveaux bilatéral et multilatéral …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...