Le Gouvernement s’emploie à réaliser la relance économique en parallèle avec la lutte contre la Covid-19

Covid-19/ Maroc

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a affirmé que le gouvernement s’emploie, en parallèle avec la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, à réaliser la relance économique dans ses différents chantiers, notamment à travers l’appui à l’investissement public et privé.

Dans une allocution à l’occasion des travaux du Conseil de gouvernement, M. El Otmani est revenu sur la deuxième réunion de la commission ministérielle de pilotage de la réforme des Centres régionaux d’investissement (CRI), chargée de suivre le fonctionnement de ces Centres et de se pencher sur le traitement des recours reçus de la part des investisseurs dont les dossiers ont été rejetés au niveau des commissions régionales d’investissement.

Le Chef du gouvernement a souligné, dans ce sens, que l’année 2019 a connu l’achèvement de toutes les mesures nécessaires pour la mise en place de cette réforme, en termes notamment de création de commissions régionales unifiées d’investissement (CRUI), de publication d’un décret d’application de la loi relative à la réforme des CRI, d’aboutissement de la transformation des CRI en établissements publics jouissant de l’autonomie administrative et financière, d’élargissement de leur champ de compétences et de missions et d’adoption de la déconcentration administrative en ce qui concerne l’étude et l’octroi des autorisations nécessaires pour la réalisation des projets d’investissement, avant que ces Centres ne procèdent, de manière effective, début 2020, à offrir leurs services aux investisseurs sous la nouvelle forme.

Il a en outre souligné que la première année de travail selon le nouveau système a permis d’enregistrer des résultats “très encourageants”, grâce notamment au développement positif et important d’un ensemble d’indicateurs liés, en particulier, à la multiplication des réunions des CRUI dont le nombre a atteint 700 réunions au cours de 2020, à raison de 5 réunions par mois pour chaque région, et la réduction du taux de traitement des dossiers, qui se situe à 27 jours au lieu de plus de 100 jours ces dernières années, ainsi que l’augmentation notable du nombre des dossiers traités à plus 3.200 dossiers et dont plus de 68% d’entre eux ont été approuvés.

M. El Otmani a, à cet effet, expliqué que sur un total de 1.009 dossiers non approuvés, 28% d’entre eux l’ont été après une demande de révision de la part des investisseurs concernés, tandis que cinq investisseurs ont adressé leurs recours à la commission ministérielle de pilotage, indiquant que l’augmentation du taux de numérisation des différentes opérations liées aux CRI et aux commissions régionales d’investissement permettra de renforcer ces résultats, notamment après l’adoption cette année de la plateforme numérique CRI Invest, qui permet le traitement électronique des dossiers ainsi que la simplification des procédures de demandes de révision et de recours, tout en veillant à leur traitement et à informer les concernés de leur issue dans le respect des délais fixés.

Le Chef du gouvernement a salué ce début prometteur et les efforts de l’ensemble des secteurs et établissements impliqués dans cet important chantier de réforme, responsables et cadres, et notamment le ministère de l’Intérieur, en charge du secrétariat de la Commission ministérielle de pilotage.

M. El Otamni a, par ailleurs, relevé avec satisfaction le bon développement que connaît la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19, lancée la semaine dernière par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, affirmant que les indicateurs liés à l’évolution de la pandémie de la Covid-19 dans le pays indiquent une maîtrise relative de la pandémie, grâce aux efforts déployés par le Royaume sous le leadership clairvoyant de SM le Roi et un ensemble de mesures de précaution sanitaires respectées, généralement, par les citoyens dans un cadre de réactivité et de collaboration.

Il a, à cet effet, indiqué que le nombre des cas de contamination a significativement baissé et que le taux d’occupation des lits en réanimation réservés aux cas Covid-19 a aussi diminué, passant ainsi de 34% à environ 20% actuellement, ajoutant que les décès quotidiens, qui enregistraient des taux élevés auparavant, ont nettement baissé.

LR/MAP

Voir aussi

Nasser Bourita Manul

Bourita s’entretient avec l’envoyé spécial du SG de l’ONU pour la Libye

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.