Lauréate de l’Arab Reading Challenge : «l’hôpital des cerveaux» de Meryem Amjoune

Lauréate de l’Arab Reading Challenge : «l’hôpital des cerveaux» de Meryem Amjoune

Elle a volé la vedette à tous, lors de l’ 2018, la prestigieuse compétition de lecture organisée aux Emirats Arabes Unis. Son jeune âge ne l’a pas empêchée d’incarner l’espoir de voir émerger une génération arabe passionnée de lecture. 

Lauréate de l’Arab Reading Challenge : «l’hôpital des cerveaux» de Meryem Amjoune 

Agée d’à peine 9 ans, s’est imposée face à 16 finalistes, tous âgés de moins de 18 ans et originaires de tous les pays arabes, lors du défi arabe de la lecture qui a soufflé cette année sa troisième bougie. Et c’est des mains du vice-président des Emirats Arabes Unis, président du Conseil des ministres et gouverneur de Dubaï, Cheikh Mohamed Ben Rached Al Maktoum, que la jeune prodige s’est vu remettre le trophée, en guise de récompense pour le temps qu’elle a consacré à la lecture, à la compréhension et à la synthétisation de 55 livres.  En remportant l’, Meriem Amjoune a décroché une enveloppe de 150.000 dollars, dont 100.000 dollars seront réservés à ses études universitaires et 50.000 dollars en guise d’encouragement pour sa famille.

Source de fierté pour le

Lauréate de l’Arab Reading Challenge : «l’hôpital des cerveaux» de Meryem Amjoune

Suite à l’annonce des résultats de cette compétition, , qui poursuit ses études dans une école primaire à Tissa, dans la province de Taounate et qui cultive le rêve de devenir architecte, a souligné que la lecture constitue une bouée de sauvetage pour les nations et une mémoire vivante de toute l’humanité. Ayant déjà le sens de la formule, celle qui a décrit son pays, le , comme «un morceau de paradis», a qualifié la lecture de «Moustachfa Al Ôkol» (l’hôpital des cerveaux), expliquant que la lecture soigne les cerveaux en en chassant l’ignorance et tout ce qui est négatif. La gagnante de cette compétition a également affirmé que le mérite revient à sa famille, principalement ses parents, enseignants de profession.

Défi de la lecture Arabe : Une Marocaine parmi les 16 participants

Pour sa part, le père de s’est réjoui de l’exploit réalisé par sa fille. Selon lui, c’est une source de fierté pour sa famille et pour le . De son côté, Fouad Chafiki, directeur des programmes au ministère de l’ nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et coordinateur national de l’, a souligné que le sacre de Meryem est de nature à encourager les élèves à lire davantage et à améliorer, ainsi, leur niveau culturel et intellectuel.

Meryem Amjoune est arrivée, vendredi 2 novembre 2018, à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, après avoir hissé haut le drapeau de son pays. Un accueil des plus chaleureux lui a été réservé, en présence des membres de sa famille, du secrétaire général du ministère de l’Education nationale et du directeur de l’Académie régionale de l’Education et de la Formation de Fès-Meknès. Un peu plus tard dans la journée, le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, a organisé une cérémonie au siège du ministère, en l’honneur de la lauréate du défi de la lecture arabe. A cette occasion, le ministre a affirmé que la petite Amjoune a représenté le Maroc comme il se devait et à hissé haut le drapeau de son pays. «Meryem Amjoune est un exemple à suivre par tous les Marocains. Notre pays regorge de potentiels humains qu’il faut mettre en valeur», a-t-il ajouté. Pour le ministre, la consécration d’Amjoune Meryem est une reconnaissance envers l’école marocaine.

Défi de la lecture Arabe : Une Marocaine parmi les 16 participants

ML

Voir aussi

Poste-frontière,Allenby,Maroc,États-Unis,Israël,Roi Hussein,Cisjordanie,Jordanie,SM le Roi Mohammed VI,Comité Al-Qods,Amman

Poste-frontière Allenby | L’Association juive marocaine du Mexique salue la médiation de SM le Roi

L’Association juive marocaine du Mexique a salué la médiation du Maroc, sous le leadership de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...