Lancement des inscriptions au programme “Tayssir” d’aide financière aux familles

Lancement des inscriptions au programme “Tayssir” d’aide financière aux familles

Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé, le lancement de l’opération d’inscription au programme “Tayssir” pour les transferts monétaires conditionnels aux familles dans tous les établissements scolaires, qui se poursuivra jusqu’au 22 décembre.

Le ministère de l’Éducation nationale a élargi le mode de ciblage géographique du programme “Tayssir”, à partir de l’année scolaire 2018-2019, pour englober les familles de tous les élèves du cycle primaire en milieu rural ainsi que les élèves du cycle secondaire-collégial dans les milieux rural et urbain, à condition de disposer d’une carte valide du Régime d’assistance médicale (RAMED). Cette condition ne s’applique pas aux communes rurales ayant bénéficié du programme jusqu’à 2017-2018, précise-t-on.

Les familles concernées sont appelées déposer des demandes de bénéficier de ce programme auprès des établissements scolaires, tout en fournissant une copie de la Carte d’identité nationale du père et de la mère ou du tuteur légal, une copie de la carte RAMED en cours de validité ou du récépissé de la demande en vue de son obtention et une copie d’extrait d’acte de naissance ou de l’état civil.  

Zineb Alaoui

Voir aussi

La stratégie de l’UE doit garantir des vaccins sûrs et accessibles à tous, affirment les eurodéputés

La nouvelle souche de Covid-19, n’a pas d’impact sur le vaccin attendu au Maroc

La nouvelle souche de la Covid-19, apparue récemment dans le sud du Royaume-Uni et qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.