L’aéroport Fès-Saiss se prépare à la reprise

L’aéroport Fès-Saiss se prépare à la reprise

Fermé depuis mars dernier en raison de la pandémie du Covid-19, l’aéroport Fès-Saiss est à pied-œuvre pour accueillir de nouveau les passagers en toute sérénité et dans le plus grand respect des mesures sanitaires.

Cette plateforme aéroportuaire, dont le trafic des passagers a franchi, encore une fois en 2019, le cap d’un million de passagers, se prépare pour pouvoir accueillir les vols réguliers et reprendre son activité de manière normale.

L’aéroport Fès-Saiss, à l’instar des autres structures aéroportuaires nationales, intensifie désormais ses actions quotidiennes, axées notamment sur la gestion des risques pour garantir un accueil sécurisé et rassurant aux passagers.

Ces actions, mises en place conformément au plan de reprise de l’Office national des aéroports (ONDA), portent, entre autres, sur la protection des passagers, le personnel et tout usager des aéroports, la restauration de la confiance de chacun et l’accompagnement de la reprise dans les meilleures conditions.

Les mesures préventives et sanitaires visent aussi la mise en place des circuits tracés et des caméras thermiques dernier cri, l’adaptation des procédures d’exploitation aux contraintes liées à la gestion de la situation pandémique et des mesures strictes pour le maintien de la distanciation sociale au niveau de tous les espaces d’accueil des passagers, le renforcement des opérations de nettoyage et de désinfection intensive des installations aéroportuaires et la diffusion de messages de sensibilisation.

‘’Pour assurer un accueil sain et rassurant, toutes les recommandations de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en ce qui concerne la distanciation sociale entre les voyageurs ou le personnel travaillant dans l’aéroport et les mesures de sécurité et d’hygiène, matérialisées à travers des messages sonores ou l’affichage sur les écrans, ont été mises en œuvre’’, a indiqué samedi à la MAP Noureddine Larheni, directeur de l’aéroport Fès-Saiss, en marge d’une visite de presse sur les préparatifs pour la reprise de l’activité aéroportuaire.

Cette visite, qui entre dans le cadre de la politique de communications de l’ONDA, tend à s’enquérir de près des mesures et des dispositions prises au niveau des aéroports du Maroc, particulièrement celui de Fès-Saiss en vue d’un retour de l’activité aéroportuaire à la normale, a-t-il ajouté.

Larheni a aussi fait part des autres mesures prises au niveau des centres d’enregistrement et des bureaux d’accueil, à travers la mise en place des isolants en verre séparant les employés de l’aéroport et les voyageurs, le port obligatoire du masque, la mise en place des gels hydroalcooliques dans divers espaces et endroits de la plateforme aéroportuaire, la communication continue et la sensibilisation du personnel.
‘’Toutes ces actions tendent à lutter contre la propagation de la pandémie, à préserver la santé des passagers et attirer un nombre élevé de voyageurs’’, a-t-il dit.

Selon l’ONDA, les aéroports du Maroc vont adopter des mesures strictes pour le maintien de la distanciation sociale au niveau de tous les espaces d’accueil des passagers, en adoptant la file d’attente linéaire à sens unique et distanciée (accès aux aérogares, comptoirs d’enregistrement, postes douane, postes inspection filtrage, contrôle aux frontières, portes d’embarquement et passerelles télescopiques).

Au niveau de l’alerte épidémique, l’ONDA a prévu la mesure de la température corporelle des passagers avec des caméras thermiques installées au niveau des espaces Arrivées, tandis que de nouvelles caméras sont installées dans les différentes zones des aéroports (zones de débarquement international, national et transit), permettant ainsi une surveillance proactive d’éventuels cas suspects.

L’Office a mis en place des circuits dédiés pour l’évacuation des cas suspects, aménagé des points d’isolement sanitaire pour ces cas, au départ ou à l’arrivée, en coordination avec le ministère de la santé, et installé des circuits dédiés pour les vols avec des cas suspects.

Dès le début de la crise sanitaire, l’ONDA a enclenché un plan de continuité d’activité des aéroports qui s’est traduit par le déploiement de dispositifs adaptés et le maintien sur les sites aéroportuaires des activités indispensables à leur exploitation eu égard aux divers vols de rapatriement et au fret aérien.

Un total de 1.417.881 voyageurs a transité par l’aéroport Fès-Saïs en 2019, contre 1.310.239 passagers au cours de la même période de l’année d’avant, soit une hausse de 8,22 pc, selon l’ONDA.

Le trafic aérien de cet aéroport durant les dix dernières années a été presque multiplié par quatre, passant de 228.399 passagers en 2006 à 892.974 en 2016, soit une croissance annuelle moyenne de l’ordre de 13pc.

Le nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saiss, qui constitue une plate-forme pour plusieurs compagnies low cost, tend à augmenter la capacité d’accueil de l’aéroport à 2,5 millions de passagers.

LR/MAP

Voir aussi

Le polisario s’inspire des méthodes de Daesh

Le polisario s’inspire des méthodes de Daesh en appelant à des attaques contre le Maroc (Insideover)

Le groupe armé “le polisario” s’inspire des méthodes de Daesh et appelle ses milices et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.