Maroc | L’Académie Mohammed VI de football, une initiative Royale qui porte déjà ses fruits

Le Maroc célèbre le 24ème anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres, fort d’une multitude d’exploits sportifs essentiellement dans le domaine du football, fruit d’un travail colossal pour le développement des infrastructures sportives et la promotion de l’élément humain à travers la formation de sportifs de haut niveau.

Grâce à la vision clairvoyante du Souverain, l’Académie Mohammed VI de football s’impose, dans ce sens, comme un modèle de référence en matière de formation sportive et d’éclosion de talents.

Inaugurée par SM le Roi Mohammed VI en 2010 à Sala Al Jadida, l’Académie Mohammed VI de football se veut une initiative Royale pionnière qui vise à développer le football national à tous les niveaux et à conforter son rayonnement sur les plans continental et international.

Ce projet structurant, qui porte déjà ses fruits, témoigne de la Haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer les sportifs marocains. Il traduit également le souci permanent de SM le Roi de promouvoir la pratique sportive en général et le football en particulier, à travers la mise en place d’infrastructures adéquates et d’une formation de haut niveau.

Partant des rôles qui lui sont assignés et des objectifs qu’elle ambitionne d’atteindre, l’Académie Mohammed VI de football, qui a réussi à combiner à merveille entre sport et études, a pu former des joueurs de haut calibre qui forment aujourd’hui l’ossature de la sélection nationale, demi-finaliste du dernier mondial au Qatar-2022.

Outre son modèle de référence en matière de formation des joueurs et d’éclosion de jeunes talents, l’Académie se veut la clé de réussite des sélections nationales aux niveaux continental et international et la cause de l’émergence de plusieurs joueurs marocains en Europe.

Ainsi, la prestation hors pair des hommes de Walid Regragui au Mondial qatari constitue le fruit de longues années de formation qui ont permis à de grands joueurs de s’illustrer, à l’image de l’attaquant du FC Séville, Youssef En-Nesyri et des sociétaires de West Ham (Angleterre) Nayef Aguerd, de l’Olympique de Marseille Azzeddine Ounahi et du Wydad de Casablanca, Ahmed Reda Tagnaouti.

L’empreinte de l’Académie a été également présente lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans, organisée en Algérie, où pas moins de 9 joueurs lauréats de cette infrastructure sportive sur une liste de 26 ont été couronnés de la médaille d’argent, en finale face au Sénégal (1-2).

Les prouesses des joueurs issus de l’Académie ne se sont pas arrêtées là, puisque l’équipe nationale des moins de 23 ans, sacrée championne d’Afrique après sa victoire en finale face à l’Egypte, compte en ses rangs 3 joueurs formés dans cet établissement, en l’occurrence Oussama Targhaline, Akram Nakkach et Alaa Belaarouch. L’équipe nationale U23 a composté par la même occasion son ticket pour les prochains Jeux Olympiques, prévus à Paris en 2024.

A la faveur de ces résultats, le football national continue de briller sur les scènes africaine et internationale, toutes catégories d’âges confondues, auréolé en cela par des joueurs très talentueux qui passeront, certes, le relais de génération en génération.

Dans ce sillage, le cadre national, Abderrazzak Chlih, a indiqué dans une déclaration à la MAP que l’Académie Mohammed VI de football est le fruit du génie de SM le Roi Mohammed VI, qui n’a eu de cesse d’accorder un intérêt particulier au sport en général, et au football en particulier.

L’ancien entraineur de clubs marocains et étrangers a souligné que la création de l’Académie, qui vise la formation de joueurs de haut niveau, participe de la vision clairvoyante du Souverain pour l’instauration d’une enceinte sportive modèle et pionnière en matière de formation des champions de demain.

Selon lui, cette installation sportive leader fait recours aux théories scientifiques et pédagogiques les plus modernes dans le domaine d’entrainement et de formation, outre les outils logistiques et les conditions idéales qui permettant aux joueurs et entraineurs de bénéficier au maximum des prestations qu’elle fournit.

Il a relevé, dans ce sens, que certains lauréats de l’Académie ont rejoint plusieurs clubs nationaux et étrangers, affirmant que la réputation internationale de cette structure s’est confortée grâce aux excellentes prestations de ses joueurs au sein des grands clubs européens et des différentes sélections nationales.

De prestigieux médias internationaux n’avaient pas tari d’éloges à l’égard de cette enceinte sportive aux standards internationaux, mettant la lumière sur la renaissance footballistique au Maroc, devenue possible grâce à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Ils avaient écrit dans ce sens que l’aventure a commencé avec la création de l’Académie Mohammed VI de football, fruit d’une forte ambition Royale afin de donner un nouvel élan au sport national.

De son côté, la Fédération internationale de football (FIFA) a estimé que l’Académie Mohammed VI de football est la clé de la réussite de la sélection marocaine au Mondial (Qatar-2022).

L’instance dirigeante du football mondial a indiqué que “SM le Roi Mohammed VI a lancé plusieurs projets de développement dans différents domaines, dont l’Académie Mohammed VI de football, qui vise à découvrir des talents dans différentes régions du Maroc, les développer, et faciliter leur transfert vers des clubs européens”.

Le succès étincelant du football marocain n’est nullement le fruit du hasard, mais il couronne un travail de longue haleine et des efforts colossaux consentis par les responsables de la chose sportive dans le Royaume, en vue de développer les infrastructures sportives.

Cette réussite trouve sa justification aussi dans les bases de bonne gouvernance mises en place, visant à garantir la compétitive du ballon rond marocain et ce, en parfaite symbiose avec la vision clairvoyante du Souverain dans ce domaine.

Par El Mustapha Ennasri

LR/MAP

,

Voir aussi

Le Maroc abrite le 16è championnat d’Afrique de VTT, les 11 et 12 mai

La Fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC) et la confédération africaine de la discipline (CAC) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...