La réforme de l’administration sera axée sur l’accompagnement de sa transition numérique

réforme de l’administration,transition numérique

Le chantier de la réforme de l’administration sera axé sur l’accompagnement du renforcement de sa transition numérique, a affirmé, lundi, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour.

Répondant à des questions orales à la Chambre des représentants sur le plan du gouvernement relatif à la réforme et au développement de l’administration publique, Mme Mezzour a fait savoir que son département s’emploie à favoriser la transition numérique de l’administration et à la mettre au service de l’usager.

L’action du ministère sera basée sur quatre piliers à savoir: la consolidation du cadre juridique, le soutien aux infrastructures, le développement des compétences et la digitalisation des procédures administratives, a-t-elle précisé.

La réforme de l’administration au service de l’usager passera par l’élaboration d’une vision stratégique axée sur quatre points fondamentaux tout en s’appuyant sur la Charte des services publics en tant que cadre de référence pour la mise en œuvre de la réforme, a souligné la ministre, précisant qu’il s’agit du renforcement de l’organisation de l’administration, la mise à niveau de la fonction publique, l’amélioration des services administratifs et la consolidation de l’intégrité et de la transparence.

En ce qui concerne l’usage de l’Amazigh dans l’administration publique, un plan transversal et des plans sectoriels seront adoptés pour mettre en oeuvre les dispositions de la loi organique dans sa partie qui traite cette question, a dit Mme Mezzour.

Lire aussi
Rentrée difficile pour El Othmani

Par ailleurs, la ministre a évoqué la complexité des procédures administratives qui constituent l’un des problèmes majeurs dont souffrent les usagers, eu égard au nombre des intervenants, aux longs délais de traitement ainsi qu’au grand nombre des documents requis et du coût de leur obtention.

A cet égard, elle a relevé que l’adoption de la loi n° 55-19 relative à la simplification des procédures administratives a constitué une révolution dans le domaine du renforcement de la confiance entre l’administration et l’usager, soulignant que le ministère a pris les mesures nécessaires pour mettre en oeuvre les dispositions de cette loi.

Sur le plan de la numérisation, cette loi stipule la nécessité de rendre numériques toutes les procédures administratives et paiements y afférents, a rappelé Mme Mezzour.

Dans ce sens, la mise en œuvre de ce chantier sera accélérée à travers une feuille de route pour appliquer les différents dispositions de la loi n° 55-19 relative à la simplification des procédures et formalités administratives, a-t-elle assuré.

LR/MAP

Voir aussi

Agence Bayt Mal Al Qods Versement De Bourses à 20 étudiants

Agence Bayt Mal Al Qods | Des financements de 3,6 millions de dollars en 2021

Des financements de 3,6 millions de dollars ont été mobilisés en 2021 par l’Agence Bayt …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...