Justice Affaire Abou Naïm

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné, mercredi 19 février, à un mois de prison avec sursis, Abdelhamid Abou Naïm poursuivi pour outrage à corps constitué et diffamation dans des déclarations faites dans une vidéo diffusée sur YouTube.

Le tribunal, qui a retenu les chefs d’accusations contre Abou Naïm, a aussi condamné ce dernier à verser une amende de 500 dirhams. Le procureur du Roi près le tribunal avait ordonné une enquête sur les déclarations d’Abou Naïm, affirmant que des mesures légales nécessaires seraient prises à la lumière des résultats de l’enquête.
Le verdict a suscité la colère de ceux qui ont été pris à partie par le takfiriste.

Voir aussi

RNI,chef de gouvernement maroc,Aziz Akhannouch

Des consultations seront engagées avec les partis pour la formation d’une majorité cohérente et homogène

Des consultations seront engagées avec les partis pour la formation d’une majorité cohérente, homogène et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.