Italie | Participation du Maroc au Salon « Ecomondo 2023 »

Le coup d’envoi de la 26ème édition du Salon international de l’économie verte et circulaire “Ecomondo” a été donné, mardi dans la ville italienne de Rimini (nord), avec la participation de représentants de groupes industriels, de professionnels et de décideurs politiques venant des quatre coins du monde, dont le Maroc.

Événement phare du groupe Italian Exhibition Group (IEG), Ecomondo se veut une manifestation de référence en Europe et dans le bassin méditerranéen dédiée aux technologies innovantes et aux services et solutions industrielles dans les secteurs de l’économie verte et circulaire.

Pour cette année, Ecomondo met la lumière sur une série de thématiques d’actualité, portant notamment sur la valorisation des déchets, la gestion de l’eau, le textile, la régénération des sols et des écosystèmes, la bioéconomie circulaire et régénérative, la bioénergie et l’agroécologie, le cycle hydrique, l’économie bleue, l’agriculture durable et l’urbanisme.

Cette édition, considérée comme la plus importante de l’histoire du Salon, connaît la participation de plus de 1.500 marques exposantes (+10% par rapport à 2022 et 15% du total sont étrangères) et de 350 acheteurs provenant du monde entier.

S’exprimant à cette occasion, le ministre italien de l’environnement et de la sécurité énergétique, Gilberto Pichetto Fratin, a mis en avant l’importance de cet événement international consacré à l’économie verte et circulaire qui accompagne la transition écologique via la technologie.

Aéronautique | Les exportations progressent de 52,9% à fin février 2022

Plus de 30 délégations internationales sont attendues pendant les quatre jours du salon Ecomondo, avec environ 280 délégués venus d’Afrique du Nord, d’Afrique subsaharienne, d’Amérique latine et d’Europe, a-t-il fait savoir, notant que ce salon de renom offre aux professionnels une plateforme idoine pour partager les dernières innovations, établir des partenariats internationaux et échanger autour de l’industrie verte.

Il s’est également arrêté sur les grands défis qui menacent notre planète, notamment le changement climatique qui exige une synergie des efforts à l’échelle mondiale, appelant à adopter un nouveau modèle de consommation et de production qui privilégie les solutions vertes.

“L’Italie est un pays leader en Europe en matière de recyclage qui a démontré sa capacité à transformer les déchets en une nouvelle matière première”, a-t-il indiqué, ajoutant qu’Ecomondo contribue largement à la prise de conscience environnementale, notamment de l’importance de l’innovation verte.

Lors de cette 26ème édition, le Maroc est représenté par une importante délégation composée notamment de LafargeHolcim, la Fédération des industries des matériaux de constructions, l’Association marocaine de producteurs de béton prêt à l’emploi (AMBPE), la Fédération marocaine du conseil et de l’ingénierie et la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics (FNBTP).

Le Royaume du Maroc et le Sultanat d’Oman déterminés à s’ouvrir sur de nouvelles perspectives de coopération et de partenariat (Bourita)

La délégation marocaine comprend également l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), la Coalition pour la valorisation des déchets, la Fédération marocaine de plasturgie, l’Association professionnelle des briquetiers et la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Casablanca-Settat.

La participation marocaine à Ecomondo est devenue une tradition au fil des différentes éditions, témoignant de l’engagement du Maroc à l’échelle mondiale en faveur de l’environnement et de son ambition de réussir la transition verte.

Depuis 26 ans, Ecomondo, lieu de rencontre où se réunissent groupes industriels, parties prenantes, décideurs politiques, leaders d’opinion, organismes et institutions de recherche, accueille les entreprises leaders des services, solutions et technologies pour l’environnement à travers le monde.

Il offre ainsi l’opportunité d’aborder les questions liées à la mise en œuvre des projets de résilience et l’adoption de l’économie circulaire dans les principales chaînes d’approvisionnement industriel, outre la restauration et la régénération écologique des sols et de l’hydrosphère, des littoraux et des villes.

LR/MAP

,

Voir aussi

Programme,Ana Moukawil,TPE,Emploi

Programme “Ana Moukawil” | Le dispositif sera déployé avant la fin de 2023

Le dispositif relatif au programme “Ana Moukawil”, visant à accompagner les très petites entreprises (TPE), …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...