Israël : le renvoi négocié des immigrés

Israël a annoncé avoir conclu un accord avec un pays d’Afrique de l’Est encore inconnu pour y envoyer des milliers d’immigrés clandestins érythréens, entrés ces dernières années sur son territoire par sa frontière poreuse avec l’Egypte. Selon la radio de l’armée israélienne, il s’agit d’un pays qui ne connaît pas de troubles et qui partage des intérêts communs avec Israël, qui pourrait être l’Ouganda, l’Ethiopie ou le Sud-Soudan.

Cet accord entrera dans le cadre d’une «relation stratégique plus large» qui pourrait prendre la forme de formation à l’agriculture, de prêts, d’assistance médicale et d’infrastructures dans le pays d’accueil. Israël serait encore en discussion avec deux autres pays africains pour conclure des arrangements similaires pour gérer le cas des immigrés soudanais. Sur l’initiative du Premier ministre, Benyamin Netanyahu, des pourparlers sur cette question avaient été engagés il y un an, par Hagai Hadas, un ancien officier du Mossad, avec plusieurs pays africains comme le Ghana ou le Kenya.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.