Insertion des immigrés | El Ouafi et l’Ambassadeur de l’UE au Maroc se félicitent du niveau de coopération

Insertion des immigrés El Ouafi et l’Ambassadeur de l’UE

La ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, , et l’Ambassadeur de l’ () au , Mme Claudia Wiedey, se sont félicitées jeudi du niveau d’exécution des programmes de coopération relatifs à l’insertion des immigrés, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’immigration et d’asile, lancée en 2013 par SM le Roi Mohammed VI.

Un communiqué du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger indique que les deux parties ont également salué le niveau excellent et stratégique de la coopération entre le Royaume du et l’ en matière de gestion et de gouvernance de la question de la migration et de celle des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Conformément aux orientations de SM le Roi Mohammed VI en matière de politique migratoire au et en , le gouvernement travaille selon une approche humanitaire qui respecte les droits de l’Homme et reflète l’engagement constant du Royaume au service de l’ et de son développement, a souligné Mme El Ouafi qui recevait Wiedey.

Entretien Borrell-Bourita à Bruxelles : Renforcer le partenariat Maroc-UE pour faire face aux défis communs

Le Maroc opte pour une mise en œuvre territoriale de la politique d’immigration et d’insertion des immigrés dans différents domaines, et ce dans le cadre de projets ambitieux, a noté la ministre, citant notamment l’enseignement formel et non formel qui demeure ouvert à tous, la santé et le marché de l’emploi.

De son côté, Mme Wiedey, qui était accompagnée d’un nombre de responsables de la délégation de l’ à Rabat, a relevé que le Maroc constitue un modèle à suivre en matière de politique migratoire, indiquant que le Royaume dispose d’une vision ambitieuse, proactive et stratégique dans le domaine de la gestion de la question migratoire aux niveaux national et africain, ce qui en fait un partenaire incontournable dans ce domaine.

L’UE est en train d’étudier un programme de travail ambitieux avec le Maroc dans le domaine de la migration et des MRE, qui sera lancé durant les premiers mois de 2021, a-t-elle fait savoir, expliquant que ce programme permettra de renforcer la politique nationale distinguée et de consolider le leadership du Royaume dans ce domaine sur les plans régional et continental.

MRE | Un projet de programme pour la mobilisation de 10.000 compétences marocaines à l’étranger d’ici 2030

Cette réunion a été l’occasion d’évoquer le programme d’appui budgétaire aux politiques nationales d’immigration et des MRE, qui vise l’accompagnement du Royaume dans la mise en œuvre de ses politiques relatives à la migration dans le but de consolider le cadre réglementaire et institutionnel de cette politique, ajoute le communiqué.

Depuis 2018, la coopération entre le Maroc et l’UE dans le domaine de la migration a connu une dynamique remarquable, à travers le lancement de plusieurs programmes ayant trait à la dimension institutionnelle et à la gouvernance de la migration.

Ces programmes de coopération tiennent compte des dimensions régionale et locale dans la gestion des affaires des MRE, en raison de leur attachement étroit à leur pays d’origine, leur disposition à partager leur expérience et leur savoir acquis à l’étranger et leur contribution aux chantiers d’investissement et à l’exécution des programmes et projets de développement au Maroc, et ce dans le cadre de la participation dans la mise en œuvre du projet de la régionalisation avancée.

LR/MAP

Voir aussi

Jordanie,Maroc,Palestine,Al-Qods

Les positions de la Jordanie et du Maroc sur la question palestinienne sont identiques (Bourita)

Les Royaumes de Jordanie et du Maroc partagent les mêmes positions en ce qui concerne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...