Hajj : Le démenti flou du ministère

Après la diffusion de certaines informations sur la fixation de l’âge du pèlerinage à 63 ans, le ministère des Habous et des Affaires islamiques s’explique via un communiqué:

«Afin de lever toute confusion, nous précisions que les autorités saoudiennes ont décidé de réduire le quota des pèlerins à 20%, pour les saisons 2013 (1434) et 2014 (1435) en raison des travaux d’extension que connaît la Mecque». Ainsi, s’agissant de la saison dernière, la Commission royale chargée du pèlerinage avait décidé de ponctionner le nombre des pèlerins autorisés par les autorités saoudiennes (6.400) des listes, surtout des plus jeunes, précisément celles et ceux nés à partir 1961, en tenant compte des cas de conjoints voyageant ensemble. Le ministère affirme que les pèlerins qui n’ont pu partir cette saison (2014) seront prioritaires l’année prochaine (1436/2015) et qu’ils seront informés de la date du paiement des frais du Hajj, au moment opportun. Néanmoins, le communiqué reste flou concernant la question des personnes âgées de 63 ans. Il a qualifié les rumeurs d’«erronées». On aurait préféré un message plus explicite.

Voir aussi

Une vaccination de masse contre la Covid-19 requiert l'engagement de toute la société

Une vaccination de masse contre la Covid-19 requiert l’engagement de toute la société

Au Maroc, la vaccination de masse contre la Covid-19 ne peut se faire que par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.