Gdim Izik : Les «autres victimes» s’organisent

L’Association de coordination des familles et amis des victimes de Gdim Izik a vu le jour le 10 décembre à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme. Cette association s’assigne pour objectifs de faire connaître les éléments des forces de l’ordre ayant été victimes des événements de Gdim Izik, et de les faire reconnaitre en tant que martyrs du devoir national ; de faire connaître les crimes horribles dont ses enfants ont été victimes (égorgés comme des moutons) ; de préserver leur mémoire ; et de leur rendre hommage à travers l’application de la loi contre les coupables.
Aussi, l’association entend représenter les familles des victimes devant les diverses instances nationales et internationales. L’association a décidé de se constituer en partie civile.

Voir aussi

ONU-Maroc,Omar Hilale,Sahara

La mission permanente du Maroc à l’ONU organise un séminaire sur la dévolution des pouvoirs judiciaires dans les régions autonomes

La mission permanente du Maroc auprès de l’ONU à New York a organisé, vendredi, un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.