Travailleurs étrangers au Qatar : Plus d’autorisation pour quitter le territoire !

Le Qatar a annoncé l’abolition des règles de la «kafala» pour les travailleurs étrangers à partir du 13 décembre.
Selon la «kafala», tous les travailleurs étrangers devaient avoir un «parrain» local -individu ou entreprise- et obtenir une autorisation de sa part pour changer d’emploi ou quitter le pays.
Désormais, ce système sera remplacé par un mécanisme contractuel.
Le visa de sortie exigé pour pouvoir quitter le pays sous le système de la «kafala» sera aboli, mais les travailleurs auront toujours besoin de l’autorisation de leur employeur pour quitter le territoire.
Les employeurs qui confisquent les passeports de leurs employés pourront être contraints de payer une amende de 25.000 riyals (6.400 euros), contre 10.000 riyals (2.560 euros) sous le régime de la «kafala».
La liberté de mouvement sera garantie, ont assuré des responsables qataris, et les travailleurs pourront changer d’employeur ou quitter le pays sans avoir à obtenir l’accord d’un parrain.

Voir aussi

L’Union des communautés juives d’Italie

L’Union des communautés juives d’Italie salue les efforts de SM le Roi en faveur de la paix

La présidente de l’Union des communautés juives d’Italie, Noemi Di Segni, a exprimé sa haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.