Femmes et libertés : Hassad assure et rassure

Des députés femmes de l’opposition et de la majorité ont vivement dénoncé, ce mardi 1er juin, l’interdiction imposée aux femmes non accompagnées de séjourner dans les hôtels du royaume, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. Le ministre de l’Intérieur affirme qu’il n’existe aucune circulaire écrite interdisant le séjour aux femmes dans les hôtels à ce sujet.

«Les femmes et les hommes sont libres et égaux devant la loi. Je vous assure qu’il n’existe pas de circulaire à ce sujet. Il s’agit peut-être d’un excès de zèle de la part de tenanciers d’hôtels», a déclaré le ministre de l’Intérieur, invité à sévir contre les hôtels qui imposent cette interdiction. Malgré les assurances du ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, les députées ont avancé être en possession de résultats d’une mission de femmes envoyées dans des hôtels dans plusieurs villes où elles se sont vu refuser le séjour.

Voir aussi

l’Union européenne réitère son appel à l’enregistrement de la population des camps de Tindouf

Genève | Appel à faire pression sur l’Algérie pour que cessent la répression et l’état de non-droit dans les camps de Tindouf

Le défenseur sahraoui des droits de l’homme et ex-détenu dans les geôles du polisario, Fadel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.