vendredi 6 décembre 2019

Ivanka Trump à Sidi Kacem : Quand grâce et élégance riment avec simplicité

Ivanka Trump à Sidi Kacem : Quand grâce et élégance riment avec simplicité

Aicha Bourkib étreignant Ivanka Trump

Ivanka Trump à Sidi Kacem : Quand grâce et élégance riment avec simplicité

La spontanéité est l’un des grands traits de la personnalité marocaine

Ivanka Trump à Sidi Kacem : Quand grâce et élégance riment avec simplicité

Lors de sa visite à Sidi Kacem, Ivanka Trump avait l’air d’apprécier la musique locale

Ivanka Trump à Sidi Kacem : Quand grâce et élégance riment avec simplicité

Ivanka Trump visitant une oliveraie à Sidi Kacem

Le jeudi 7 novembre 2019, Sidi Kacem tombait sous le charme d’Ivanka Trump.

Au cours de sa visite dans cette petite ville relevant de la région de Rabat-Salé-Kenitra, la fille et Conseillère spéciale du Président américain Donald Trump a pris connaissance de la teneur du programme d’accès des femmes aux terres collectives, un projet initié en application des Hautes directives de SM le Roi Mohammed VI et considéré comme une priorité majeure de l’Initiative «Women’s Global Development and Prosperity» (W-GDP). Cette initiative, lancée par le président américain Donald Trump en février 2019, dans l’objectif de permettre l’autonomisation de 50 millions de femmes dans le monde à l’horizon 2025, repose sur trois piliers. Il s’agit notamment, d’accompagner les femmes dans les pays en voie de développement pour la création de projets générateurs de revenus, outre la promotion de l’environnement de travail au profit de la gent féminine, à travers le changement des mentalités et des lois sexistes.

Le nom Soulaliyates est dérivé du mot «Soulala», qui signifie la lignée ethnique. Il fait référence aux femmes tribales du Maroc, qui ont lancé un mouvement communautaire depuis 2007 à l’échelle du pays pour réclamer les droits d’accès à leurs terres collectives. Ces terres désignent des territoires que le Dahir du 27 avril 1919 a transformés en propriétés inaliénables de collectivité ethnique sous la tutelle du ministère de l’Intérieur. Les chefs de familles «mâles» appartenant à la collectivité ou leurs ayants droit, également de sexe masculin, n’en ont qu’un droit de jouissance. Mais le revers de la médaille, c’est que les femmes sont exclues même des bénéfices d’exploitation, non pas par la loi mais par les us et coutumes.

Accueil chaleureux et conversation en tête-à-tête

Accompagnée de Sean Cairncross, PDG du Millennium Challenge Corporation, un fonds américain de développement bilatéral, pour promouvoir le développement économique des femmes, Ivanka Trump a eu droit à un accueil des plus chaleureux. C’est aux rythmes de la musique locale que les femmes Kacemies ont accueilli  la «First Daughter» comme on l’a surnommée aux Etats-Unis. Sur les vidéos et clichés publiés sur son compte Twitter et Instagram, Ivanka Trump avait l’air d’apprécier le bain de foule auquel elle a eu droit.  

Au cours de sa visite à Sidi Kacem, la fille et Conseillère à la Maison Blanche  a eu l’occasion de discuter avec quatre femmes Soulaliyates qui lui ont exposé leur quotidien et le changement de leur vie, maintenant qu’elles peuvent hériter, au même titre que les hommes, des terres collectives dans le cadre de l’opération d’appropriation (Melkisation) des terres Soulaliyates. Parmi ces femmes,  Aïcha Bourkib 59 ans et mère de quatre enfants. Bourkib a récemment acheté l’exploitation agricole sur laquelle elle fait pousser des oliviers et des légumes dans le cadre du programme d’accès des femmes aux terres collectives qui constitue une priorité de l’Initiative «W-GDP», supervisé par Ivanka Trump. 

Dans un élan de spontanéité et afin de remercier la Conseillère de Donald Trump pour l’intérêt qu’elle accorde à la cause des femmes Soulaliyates, la quinquagénaire a étreint Ivanka Trump avant de lui embrasser la main. La photo criante de sincérité a fait le tour du web et divisé les internautes. Si certains internautes ont critiqué ce geste en le qualifiant d’exagéré, d’autres ont expliqué que le baisemain fait partie intégrante des traditions marocaines et constitue une marque de respect et d’affection, ancrée dans les traditions marocaines.

La visite de terrain effectuée par Ivanka Trump à Sidi Kacem a été ponctuée par la signature de deux conventions portant sur les mesures d’accompagnement de l’opération d’appropriation des terres Soulaliyates au profit de tous les ayants-droit, sans discrimination basée sur le genre.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Reportage à Erfoud : Quels problèmes et quelles revendications encore ?

Reportage à Erfoud : Quels problèmes et quelles revendications encore ?

Vendredi 25 octobre au Salon  international des dattes à Erfoud. Nous sommes allés à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.