Cyber-voyous, Chris Coleman, services algériens…

Des députés de l’USFP (Union socialiste des forces populaires, opposition)-appartenant au courant de feu Zaïdi (député mort dans les inondations du mois dernier)- ont demandé la convocation de Salaheddine Mezouar devant la commission des Affaires étrangères et de la défense au sujet des fuites de documents diplomatiques et de renseignement sur le compte Twitter, Le Makhzen. C’est le député Ali El Yazghi qui a présenté la demande de cette convocation.

A souligner que le ministre des AE et de la Coopération avait qualifié ces fuites «de basses manœuvres de barbouzes», en référence aux services de renseignement algériens. Un groupe de hackers marocains, se faisant appeler «Hawks Moroccan Sahara», a annoncé avoir découvert la véritable identité de Chris Colman. Selon eux, ce serait un agent algérien dénommé Mohamed Mahmoud Mbarek. Le compte LeMakhzen a par ailleurs été suspendu par Twitter plus d’une journée avant de refaire surface. Désormais, ce n’est plus Chris Coleman24, mais Chris Coleman 27. Sauf que l’Algérie reste la même, dans cette affaire.

Voir aussi

Une vaccination de masse contre la Covid-19 requiert l'engagement de toute la société

Une vaccination de masse contre la Covid-19 requiert l’engagement de toute la société

Au Maroc, la vaccination de masse contre la Covid-19 ne peut se faire que par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.