jeudi 19 octobre 2017

En deux mots!

Bizarre! Comment peut-on résumer une avalanche de sentiments en deux mots? Comment peut-on dire tout ce que l’on ressent aussi brièvement? D’habitude, c’est lors d’un acte sexuel ou vers sa fin, ou encore lors d’une soirée romantique que l’on franchit le pas et on dit si vite, les yeux bien fermés et entre deux souffles: «Je t’aime». Ouf! Enfin, il est sorti! Enfin, on a osé…
Oui, car il faut savoir choisir le moment opportun pour… Ce moment qui, lorsqu’on ne le trouve pas ou quand on passe à côté, c’est vraiment la «cata»! On comprend mieux alors pourquoi, au lendemain de leur lune de miel, beaucoup de couples arrêtent de s’accoupler… En bref, ils mettent fin à leur vie commune… Parfois, l’un des deux tente d’aider en incitant le partenaire à parler, à prononcer enfin cette formule magique qui stimulera plus le fait d’être ensemble…

Mais ça ne marche pas à tous les coups et c’est la fin, là aussi… Le dilemme est tel que parfois on en rit! «Chéri, dis-moi un petit mot exquis», une invitation qui aura comme réponse des mots genre «sucre» ou «miel», mais pas la fameuse formule qui fera perdurer le plaisir…
Comment faire et quand faut-il oser dire ces petits mots? Et c’est quand ce bon moment? Dire «je t’aime» est une étape importante dans une relation amoureuse, certes, mais faut-il le murmurer à l’oreille ou le crier sur les toits? Parce que chaque moment correspond à un «je t’aime», trouver le moment opportun accentuera la sincérité ou l’originalité de la déclaration. L’intensité des sentiments importe peu… Parce que ce ne sont que deux petits mots, mais qui signifient beaucoup quand on les prononce. Car c’est souvent là le moment où on reçoit le feu vert de l’autre pour continuer la relation, savoir si on est sur la même longueur d’ondes et surtout si c’est réciproque. Prononcer ces simples mots est l’aboutissement d’un cheminement complexe qui effraie, parce qu’on meurt d’envie de le dire… Mais c’est quand? On hésite, on est timide, on est réticent, on prend son temps parce qu’on a des doutes sur les sentiments de l’autre…
Parce que tous les couples sont différents, c’est donc en fonction de sa personnalité que le bon moment doit être choisi. Le bon moment, c’est justement ce moment où on sera suffisamment en confiance pour rendre le «Je t’aime» émouvant et sincère. C’est ce qui fait qu’au fin fond de la question, il n’y a pas vraiment de bon moment!

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.