Ciments : Contre-performance en 2014

La consommation du ciment a accusé, en novembre 2014, une baisse de près de 6% en glissement annuel. Un recul qui vient s’ajouter au trend baissier du mois d’octobre qui s’est établi à -5,1%. Les ventes du ciment restent un indicateur-clé pour mesurer le pouls du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) et de l’immobilier. Ce contexte s’est traduit par un ralentissement mécanique de la demande, suite à la baisse des mises en chantier entre 2013 et 2014, l’éclatement de la bulle spéculative de 2011/2012

ou encore les retards pris dans le déploiement effectif du dispositif de logements pour la classe moyenne. Rien que le logement consomme 80% de la production des cimentiers. Bien évidemment, cette dépendance du marché de l’immobilier tire les ventes de ciment vers le bas.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.