CGEM | L’Architecture globale du plan de relance “proposé”

CGEM | L’Architecture globale du plan de relance proposé

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a publié, jeudi soir, sa proposition globale pour le plan de relance économique. Voici l’architecture de ce plan:

Mécanismes pour l’accélération de la transformation de l’économie nationale:

1. Revue des politiques d’achats publics avec orientation vers le contenu local:

          – Label contenu local sectoriel.

          – Conditionnement et subventions.

2. Formalisation de l’économie-Extension de la sécurité sociale:

          – Régularisation accélérée.

          – Aides liées à la masse salariale.

3. Prime à l’emploi des jeunes:

          – Accompagner une génération de jeunes diplômés, les plus atteints par la crise, dans une période n’encourageant pas les recrutements

4. Inclusion financière:

          – Profiter des aides directes pour lancer le mobile money.

          – Fiscalité commerçants adaptée pour les achats passant par mobile.

5. Simplification / digitalisation des relations avec l’État:

          – E-government

          – Contrôles à posteriori

6. Revue du code du travail et flexibilité de l’emploi.

7. Fonds Public-Privé pour la reconstitution des fonds propres:

          – Fonds de dette mezzanine.

          – Favoriser l’accumulation de capital

8. Plan de soutien ciblé des entreprises publiques.

Choc de l’offre : arrêt de l’activité et pertes accumulées. Plan de sauvegarde de l’offre et de sortie saine de la crise:

1. Mesures de contingence sur la masse salariale permettant de réduire les pertes pendant la durée de l’urgence sanitaire (chômage partiel):

          – Potentiellement extensible par secteur

          – Réduction des coûts fixes des entreprises

2. Mécanismes de financement pour la relance de l’offre:

          – Dettes long terme conditionnées, attractives, et automatiques pour des PME et enveloppes d’accompagnement

          – Mécanisme de quasi-fonds propres pour GE et ETI

3. Mesures spécifiques par secteur de maintien de l’offre et de préparation au post-covid:

          – Stimulation de l’offre

          – Stimulation de l’investissement (secteurs stratégiques, substitution d’importations)

Choc de la demande : arrêt des échanges et baisse de la consommation. Plan de stimulation de la demande par un rôle plus central de l’Etat:

1. Promotion Made in Morocco:

          – Marketing et Branding – capitaliser sur l’image Maroc

          – Incitation à la consommation locale

2. Maintien et priorisation des investissements et des achats publics:

          – Accélération des investissements publics

          – Limitation des sorties en devise

3. Stimulation de la consommation:

          – Fiscalité : Baisse de la TVA pour les secteurs fortement concurrencés par l’informel

LR/MAP

Voir aussi

Omtpme Entreprises Baisse De 1,8% Des Radiations En 2018

Entreprises Marocaines/ Afrique | Vers de nouveaux modèles économiques (BDI)

L’évolution des entreprises marocaines en Afrique tend vers le développement de nouveaux modèles économiques sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.