CAN 2025 | Grâce à ses infrastructures de grande qualité, le Maroc consolide sa position de destination sportive de choix en Afrique

Avec sa désignation à l’unanimité comme pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2025), mercredi au Caire, à l’issue de la réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), le Maroc s’érige en tant que modèle en Afrique en termes d’infrastructures, d’installations et d’équipements sportifs.

Le choix porté sur le Maroc par l’instance africaine pour abriter cette grand-messe footballistique continentale n’est pas fortuit, mais vient à la suite des expériences réussies accumulées par le Royaume dans l’organisation des plus grandes manifestations sportives, outre ses infrastructures et son expertise logistique qui constituent un exemple à suivre à l’échelle continentale.

Le Maroc dispose ainsi d’infrastructures sportives de grande qualité lui ayant permis d’organiser différentes compétitions d’envergure. Il s’agit notamment de six stades aux normes internationales à Tanger, Fès, Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir, dont certains subissent actuellement des travaux de rénovation et de modernisation, et qui répondent tous aux critères fixés par la CAF.

Le Maroc est à la pointe de la décarbonation de son économie (Diplomate Suisse)

Par ailleurs, le Royaume dispose de plus de 200 terrains d’entrainement en gazon synthétique et près de 20 terrains en gazon naturel, doté d’un éclairage de haut niveau.

Ces infrastructures sportives de grande qualité ont notamment permis au Maroc d’organiser ces dernières années plusieurs événements sportifs majeurs, dont notamment la Coupe du monde des clubs-2022, le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des U17 et U23, la CAN féminine, ainsi que la Ligue des Champions d’Afrique féminine.

Fort de sa riche expérience en matière d’organisation des plus grandes compétitions sportives, le Royaume ambitionne de faire de la 2ème CAN en terre marocaine, après de celle de 1988, un événement réussi à tous les niveaux qui se démarquera par rapport aux 34 précédentes éditions de cette Coupe africaine.

Outre l’organisation des plus grandes manifestations footballistiques et sportives, le niveau atteint par le football marocain à l’échelle continentale et internationale et la capacité de capitaliser sur les différents acquis sont à même d’ériger le ballon rond national en véritable levier et locomotive sportive.

Mondial 2018 : La Russie étrille l’Arabie Saoudite 5-0

LR/MAP

,

Voir aussi

FRMF,Fouzi Lakjaa,musée du football marocain

FRMF | Inauguration du musée du football marocain à Salé

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a inauguré, jeudi, le musée du football marocain, au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...